Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les principales places européennes clôturent sur une note stable

Marché : Les principales places européennes clôturent sur une note stable

Les principales places européennes clôturent sur une note stableLes principales places européennes clôturent sur une note stable

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes, à l'exception d'Athènes et de Madrid, ont terminé sur une note stable ou en légèrement positive vendredi, soutenues en fin de séance, par un sentiment des consommateurs américains à son plus haut depuis 2008.

Ce bon indicateur a fait contrepoids aux inquiétudes concernant la situation financière de l'Espagne et de la Grèce, ainsi qu'à l'annonce par JPMorgan d'une perte d'au moins deux milliards de dollars, qui avaient plombé les marchés en cours de séance.

A Paris, le CAC 40 a terminé sur une note stable (-0,01% à 3.129,77 points) . Le Footsie britannique en revanche a gagné 0,57% et le Dax allemand a pris 0,95%, tandis que les indices paneuropéens FTSEurofirst 300 et EuroStoxx 50 terminaient en hausse de, respectivement, 0,34% et 0,32%.

L'Espagne a imposé à ses banques d'augmenter leurs provisions pour se protéger des pertes croissantes sur leurs prêts toxiques dans l'immobilier, tout en s'engageant à apporter une aide limitée aux établissements en difficultés via des prêts à taux élevés.

Sur la place parisienne, Vallourec (-19,99%) chutait lourdement, affichant la plus forte baisse des valeurs européennes de l'indice Stoxx 600, plombé par la publication la veille de résultats trimestriels décevants et une division par deux de sa prévision de croissance de chiffre d'affaires pour l'année 2012.

Les valeurs européennes des produits de base ont affiché les plus fortes baisses en Europe , leur indice Stoxx600 sectoriel ayant perdu 1,01%. Le compartiment a accusé le coup après la hausse moindre que prévu de la production industrielle en Chine.

A la clôture européenne, les grands indices américains gagnaient entre 0,31% et 0,67%, alors que JPMorgan Chase accusait une perte de 7,5%.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...