Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les places européennes évoluent en ordre dispersé

Marché : Les places européennes évoluent en ordre dispersé

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les places européennes évoluent en ordre dispersé ce mardi et Paris ne fait pas partie du peloton de tête. Le CAC40 cède -0,35% à 3.210Pts après un test très éphémère des 3.230Pts au cours des 2 premières minutes de cotations mais il a lui fallu moins d'une heure pour reperdre une trentaine de points.

A Francfort en revanche, le DAX30 ne recède rien (+1,3%) et il aligne une 9ème séance de hausse sur une série de 11: l'Allemagne aurait battu un record historique d'exportations (près de 1.000MdsE) tandis que le chômage serait au plus bas depuis 10 ans avec un peu plus de 7% (mais les entreprises préfèrent user du chômage technique que recourir aux licenciements). A Londres, l'année démarre en douceur avec un gain de +1% (contre +2% pour l'Euro-Stoxx50 sur 36 heures) et c'est Madrid qui ferme la marche avec -1,3% (l'Espagne enregistre un nombre record de chômeurs depuis 20 ans). A Wall Street, les indices US affichent +1,5% en moyenne à l'ouverture (le Nasdaq gagne +2%) mais après un repli de -0,6% vendredi dernier... dont une performance largement inférieure à celle des places européennes.

'Une nouvelle année s'ouvre, mais les mêmes défis demeurent', soulignent aujourd'hui les stratégistes d'ING IM. 'Les décisions politiques restent frontales et centrales dans l'esprit des investisseurs, tandis que les économies et les entreprises opèrent dans un environnement très difficile', ajoutent les analystes. La Grèce aborde une échéance de refinancement très délicate alors que le déficit budgétaire ne cesse de croître malgré les mesures d'austérité (les créanciers vont probalement devoir renoncer à 75% de la valeur de la dette qu'ils détiennent en non pas 50% comme cela avait été négocié fin octobre). Mais cela n'affecte pas l'Euro qui rebondit soudainement de +0,8% à 1,3040$, ce qui pourrait refléter un retour de l'appétit pour le risque sur les actifs libellés en Euros.

Les investisseurs temporisent également dans l'attente de la publication de l'indice ISM manufacturier de décembre aux Etats Unis, lequel devrait fournir de nouvelles indications sur la santé de l'économie américaine. Le chiffre de l'ISM sera connu à 16h00 (la Chine a annoncé hier une hausse inattendue de l'indice PMI manufacturier à 50,3 contre 49 en novembre).

A Paris, ST Micro, totalement délaissé fin 2011 bondit de +5,3%, devant Lagardère avec +5% puis Faiveley avec +4,9% (qui remporte un troisième contrat par Siemens et Bombardier pour la fourniture de systèmes de climatisation pour des trains de la Deutsche Bahn).

L'action du laboratoire pharmaceutique Boiron prend également près de 5% à la Bourse de Paris, signant ainsi la 5e plus forte hausse de l'indice CAC All-Tradable. Le laboratoire pharmaceutique homéopathique a signalé hier soir qu'un arrêté prenant effet au 1er janvier 2012 allait lui permettre, “pour la première fois depuis 23 ans”, d'augmenter le prix de vente de certains de ses médicaments remboursables. Bonne tenue également du secteur auto avec Michelin et renault (+2,4%) puis Peugeot (+3,6%).

Les valeurs liées au luxe comme LVMH (+1,2%) sont globalement bien orientées après la publication d'informations évoquant des ventes de fin d'année record aux États-Unis. D'après un rapport de l'ICSC, repris ce matin par les analystes de Bryan Garnier, les ventes de marchandises générales, vêtements, meubles et autres biens ont progressé à un rythme solide de 3.8% pour atteindre 252,3 milliards de dollars, un chiffre bien au-dessus du précédent record de 251,5 milliards datant de la fin 2007. Lors d'une précédente estimation, l'ICSC avait évoqué une croissance de 3%.

A l'inverse, GDF-Suez rechute de -2%, Vivendi de -2,2%, France Telecom de -1,8% (suite au 'downgrade' d'un grand cabinet parisien).

Bryan Garnier maintient sa recommandation d'achat sur Altran (+2,35%) avec un objectif de cours de 4,8 euros dans le sillage de la finalisation des cessions d'Arthur D. Little et Hilson Moran UK. L'analyste note que les conditions dans lesquelles se sont réalisées les deux opérations sont proches de ce qu'il escomptait, avec au final un impact relativement neutre sur la marge d'exploitation attendue en 2011.

Lacroix abandonne 4%, à la suite de la publication de résultats mitigés au titre de son exercice clos au 30 septembre 2011. Le groupe industriel a annoncé un résultat net part du groupe de 8,4 millions d'euros, contre 0,7 million un an auparavant, mais un résultat opérationnel courant en baisse de 9,1% à 12 millions. Le premier ressort légèrement supérieur à la prévision de Gilbert Dupont (8,2 millions), mais le second s'avère en dessous des 13 millions attendus par l'analyste.

Valeo a annoncé l'acquisition de 80% du capital du spécialiste chinois des équipements d'éclairage Ruby. L'action Valeo gagne 0,4%.

Total (inchangé à 15H30) a annoncé ce matin que sa filiale, Total E&P USA a signé le 30 décembre 2011 un accord visant à créer une joint-venture avec Chesapeake Exploration, filiale de Chesapeake Energy Corporation et son partenaire EnerVest.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...