Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les marchés européens creusent leurs pertes après la fed

Marché : Les marchés européens creusent leurs pertes après la fed

Les marchés européens creusent leurs pertes après la fedLes marchés européens creusent leurs pertes après la fed

(Tradingsat.com) - La publication des « Minutes » de la Fed, intervenue mercredi soir, a douché les espoirs de voir émerger des mesures additionnelles à court terme pour soutenir une économie américaine pourtant en ralentissement. La déception était largement palpable jeudi sur les marchés européens, en baisse marquée à la clôture. « La publication du compte rendu du Comité de politique monétaire de la Fed illustre les difficultés de l'institution pour aider la reprise économique alors que ses outils s'épuisent. Si elle constate une poursuite de la croissance américaine à un rythme modéré, elle admet que celle-ci est en phase de ralentissement et non d'accélération comme elle l'espérait en début d'année », a expliqué un analyste de la place. Du côté des statistiques américaines, les inscriptions hebdomadaires au chômage se sont établies à 350 000 selon le Département au Travail, contre 376 000 anticipé.

A la Bourse de Paris, le CAC 40 a abandonné 0,7% à 3 135 points. Le groupe de services informatiques Capgemini a signé l'une des plus fortes baisses (-2,8%), plombé par une note du Credit Suisse et l'avertissement du groupe indien Infosys. Alcatel-Lucent (-2,7%), PPR (-2,2%) et Bouygues (-2,3%) ont souffert, de même que le secteur bancaire (-2,2% pour la Société Générale et -1,6% pour Crédit Agricole)

Peugeot (-1,7%) n'a pas non plus tenu le choc malgré un début de séance plutôt ferme. Le constructeur automobile a annoncé la suppression de 8 000 emplois en France et la fermeture de son usine d'Aulnay-sous-Bois dans le cadre de son plan de restructuration visant à renouer avec un cash flow opérationnel à l'équilibre à la fin 2014.

A l'inverse, Carrefour a créé la surprise en s'envolant de 7%. Le distributeur a publié des ventes en ligne au second trimestre et s'est dit "confortable" avec le consensus actuel des analystes concernant son résultat opérationnel courant 2012, compris entre 2,03 et 2,09 milliards d'euros. Enfin, Vivendi a pris 2,4%, soutenu par une note de Fitch.

Sur le SRD, Havas s'est largement distingué (+5,4%) alors que son principal actionnaire Groupe Bolloré a accepté de céder sa participation de 26,4% dans Aegis au japonais Dentsu au prix de 240 pence par action, soit environ 915 millions d'euros. GL Events (+3,4%), Lagardère (+2,3%) et Gemalto (+2,1%) étaient également bien orientés. A la baisse, citons principalement Hubwoo (-11,8%), Mauna Kea (-5,5%), NicOx (-4,1%) ou encore Archos (-4,6%).

La monnaie unique a quant à elle sombré sous le seuil de 1,22$ pour la première fois depuis deux ans (1,2177$), dans un marché plombé par un regain d'inquiétudes sur la vigueur de la croissance économique mondiale. Léger retrait du pétrole également (84,8$) alors que l'once d'or a encore perdu du terrain (1 557$).

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI