Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les marchés européens clôturent en forte hausse

Marché : Les marchés européens clôturent en forte hausse

Les marchés européens clôturent en forte hausseLes marchés européens clôturent en forte hausse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont clôturé vendredi en forte hausse, les investisseurs se montrant de plus en plus confiants quant à la nomination rapide d'un nouveau gouvernement en Italie et dans la capacité du pays à mettre en oeuvre ses nouvelles mesures d'austérité.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst a terminé en hausse de 2,09%, l'Eurostoxx a bondi de 3,1%. À Paris, le CAC 40 gagne 2,76% (84,54 points) à 3.149,38. Sur la semaine, l'indice a pris 0,83%. A Londres, le FTSE prend 1,85%, le Dax grimpe de 3,22% à Francfort et la place milanaise clôture en hausse 1,50%.

Les valeurs de l'assurance et des banques ont affiché les plus fortes hausses. Allianz a notamment gagné 5,6% après avoir publié un résultat d'exploitation trimestriel meilleur qu'attendu et s'être dit en mesure d'affronter la conjoncture difficile.

En début d'après-midi, le Sénat italien a approuvé la loi de stabilité financière, un ensemble de mesures d'austérité réclamées par l'Union européenne devant permettre au pays de faire face à la crise de la dette. Le président du Conseil Silvio Berlusconi a promis de démissionner et de laisser la place à un gouvernement d'urgence une fois le texte validé par la chambre basse du parlement, ce qui est prévu samedi.

"Les taux italiens se sont nettement repliés aujourd'hui. La BCE intervient certainement un peu derrière, mais le marché commence à voir un peu plus clair sur l'avenir de l'Italie", commente Yves Marçais, vendeur actions chez Global Equities, qui estime que le CAC 40 pourrait progressivement remonter vers les 3.400 points.

En Grèce, Lucas Papadémos, ancien vice-président de la Banque centrale européenne, a prêté serment comme Premier ministre d'un gouvernement d'union nationale, après plusieurs jours d'âpres tractations entre les partis socialiste et conservateur.

Signe de l'apaisement des craintes des investisseurs sur la situation financière italienne, le rendement des emprunts d'Etat italiens à 10 ans est repassé sous les 7%, à 6,49%, et son écart avec le Bund allemand de même maturité est retombé à 460 points de base.

Le spread entre le Bund et la dette française à dix ans est quant à lui retombé à moins de 1,5%, contre 1,7% la veille. Une information erronée de Standard & Poor's jeudi avait laissé penser que la France avait perdu sa note de crédit AAA, un incident qui a déclenché une enquête de l'Autorité des marchés financiers.

L'euro progresse pour la deuxième journée consécutive et se rapproche de 1,38 dollar, le vote italien ravivant l'appétit pour le risque des investisseurs.

Les cours du pétrole confortent leurs gains de la veille après le vote italien, au-delà de 98 dollars le baril de brut et 114 dollars celui de Brent.

Natalie Huet pour le service français, avec Alexandre Boksenbaum-Granier

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI