Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les indemnités dues par tepco ne seront pas limitées

Marché : Les indemnités dues par tepco ne seront pas limitées

Les indemnités dues par tepco ne seront pas limitéesLes indemnités dues par tepco ne seront pas limitées

TOKYO (Reuters) - Le gouvernement japonais ne permettra pas à Tokyo Electric Power (Tepco) de limiter le montant des indemnités liées à l'accident survenu sur sa centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, a déclaré le secrétaire général du gouvernement japonais Yukio Edano.

Selon la loi japonaise, un opérateur nucléaire peut se voir attribuer une dérogation pour des dégâts causés sur un réacteur si l'on estime que l'accident a été causé par "un désastre naturel d'une ampleur exceptionnelle".

Interrogé à la sortie d'un commission parlementaire, Yukio Edano a déclaré que le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars dernier qui ont endommagé la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi ne pourraient pas prétendre à cette qualification, estimant à la fois qu'une catastrophe de cette ampleur avait déjà eu lieu dans le passé et que le risque encouru était connu.

Tepco, premier électricien asiatique, a commencé à verser des compensations financières aux collectivités locales et aux habitants des zones évacuées autour de la centrale de Fukushima. Mais il lui reste à déterminer quel sera le total des indemnités qui devront être payées.

JP Morgan a estimé à 2.000 milliards de yens (25 milliards de dollars) le coût financier pour Tepco, tandis que selon la Bank of America-Merrill Lynch la facture s'élèverait à 130 milliards de dollars si la crise se pérennise.

Le gouvernement travaille actuellement sur un plan pour aider Tepco à faire face au montant des compensations. Des sources ont déclaré à Reuters qu'un fonds spécial pourrait être mis en place pour avancer à Tepco le paiement des indemnités, permettant à l'opérateur de rembourser ses dettes par tranches pendant plusieurs années.

La question de savoir si le gouvernement allait limiter le montant des indemnités que Tepco allait devoir reverser a été un point clé des discussions. Certaines sources ont déclaré qu'une limite serait nécessaire pour maintenir la confiance des investisseurs dans les obligations de Tepco.

Mari Saito et Nathan Layne, Marion Douet pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI