Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les exportations japonaises ont chuté en avril, comme attendu

Marché : Les exportations japonaises ont chuté en avril, comme attendu

Les exportations japonaises ont chuté en avril, comme attenduLes exportations japonaises ont chuté en avril, comme attendu

TOKYO (Reuters) - Les exportations japonaises ont comme prévu diminué en avril sur un an en raison de la chute de la production automobile après le séisme du 11 mars, selon les chiffres publiés mercredi par le ministère des Finances.

Les exportations ont baissé de 12,5% par rapport à avril 2010 en données brutes, chiffre à peu près conforme au recul de 12,4% attendu par le marché. En mars, la baisse avait été de 2,3%.

En données corrigées des variations saisonnières et sur un mois, les exportations ont été inférieures de 5,5% à leur montant de mars, qui lui-même était en diminution de 8,3% par rapport à février.

"Les exportations devraient continuer à baisser en rythme annuel jusqu'à l'automne. Mais la reprise de la production et des exportations devrait se poursuivre conformément aux prévisions de la Banque du Japon, aussi ne devrait-il pas y avoir de changement de politique (monétaire)", commente Shunji Tonouchi, spécialiste obligataire chez Mitsubishi UFJ Morgan Stanley Securities.

Les importations ont progressé de 8,9% sur un an en avril, alors que les économistes attendaient une hausse de 12,3%, ce qui suggère que la demande liée à la reconstruction n'est pas aussi vigoureuse que prévu, tandis que la demande intérieure reste faible.

Au total, la balance du commerce extérieur fait ressortir un déficit de 463,7 milliards de yens (4 milliards d'euros). Il s'agit du premier déficit sur trois mois et aussi du premier manque à gagner pour le mois d'avril depuis 1980, dans la foulée du second choc pétrolier.

Les livraisons à la Chine ont reculé de 6,8% en rythme annuel, première baisse depuis octobre 2009, tandis que les envois aux Etats-Unis dégringolaient de 23,3%.

Les économistes anticipent à nouveau un déficit commercial pour le deuxième trimestre, toujours en raison du séisme et du tsunami, alors que les fuites radioactives de la centrale de Fukushima touchée par le tsunami ont conduit certains pays à renoncer aux importations de biens japonais.

Les spécialistes anticipent un retour à l'excédent commercial au quatrième trimestre.

L'économie japonaise devrait rester en contraction sur le trimestre avril-juin, pour le troisième trimestre d'affilée, le retour à la croissance du produit intérieur brut (PIB) étant prévu pour le trimestre suivant, conformément au scénario de la Banque du Japon.

Danielle Rouquié pour le service français, édité par Benjamin Mallet

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI