Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les bourses européennes terminent en net recul, paris cède 1,61%

Marché : Les bourses européennes terminent en net recul, paris cède 1,61%

Les bourses européennes terminent en net recul, paris cède 1,61%Les bourses européennes terminent en net recul, paris cède 1,61%

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont clôturé en net recul lundi, après des propos du ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble, qui a déclaré que le prochain sommet européen ne produirait pas de solution définitive à la crise de la dette.

A Paris, le CAC 40 a terminé en baisse de 1,61% à 3.166,06 points, après avoir évolué dans le vert tout au long de la matinée. L'Eurofirst 300 a cédé 1,04% à 965,38 points.

"Il y a déjà eu des commentaires venus d'Allemagne comme quoi les choses ne vont pas être fermement résolues d'ici la semaine prochaine. Si vous regardez combien (le marché) a rebondi sur l'espoir d'un plan, prendriez-vous le risque de continuer à acheter?" commente Giles Watts de City Index.

A rebours de la tendance, l'Oréal a progressé de 1,2% après un jugement ordonnant le placement sous tutelle de Liliane Bettencourt. Les 30% de parts qui lui donnent les droits de vote au conseil d'administration de L'Oréal seront désormais gérés par sa fille Françoise Meyers et ses enfants.

L'indice sectoriel européen des banques, devenu un baromètre du moral des investisseurs en raison de leur exposition à la dette souveraine, s'est en revanche replié de 1,84%. Il avait bondi de plus de 10% ces neuf derniers jours, sur l'espoir d'un plan de sortie de crise pour la zone euro qui comprendrait une recapitalisation des banques de la région.

Le volet belge du sauvetage de Dexia a par ailleurs été autorisé temporairement lundi par la Commission européenne, qui dit reconnaître que l'acquisition de Dexia Banque Belgique par l'Etat belge pour quatre milliards d'euros répond à une volonté de préserver la stabilité financière.

Les propos de Wolfgang Schäuble font également reculer l'euro, qui perd plus de 0,8% face au dollar, autour de 1,3760, après avoir atteint plus tôt sur la plate-forme EBS 1,3914 dollar, son plus haut niveau face au billet vert depuis le 15 septembre.

De façon similaire, les Bunds, qui reculaient depuis trois semaines en raison des espoirs de résolution de la crise, sont repartis à la hausse, confortant leur statut de valeur refuge. Le rendement de l'emprunt d'Etat allemand à 10 ans (Bund) se situe à 2,1% contre près de 2,2% vendredi en fin de journée.

Catherine Monin pour le service français, édité par Jean Décotte

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI