Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les bourses européennes terminent en hausse

Marché : Les bourses européennes terminent en hausse

Les bourses européennes terminent en hausseLes bourses européennes terminent en hausse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse sensible jeudi, après trois séances de baisse d'affilée, soutenues par l'annonce d'inscriptions au chômage à leur plus bas niveau depuis plus de quatre ans aux Etats-Unis. La séance avait démarré sur une note hésitante à la suite de la révision en baisse de la note de crédit de l'Espagne par Standard & Poor's la veille au soir.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en hausse de 1,42% à 3.413,72 points. Le Footsie britannique a pris 0,92% et le Dax allemand 1,06%, tandis que l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a pris 0,80% et l'EuroStoxx 50 1,24%.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont, contre toute attente, très nettement reculé aux Etats-Unis dans la semaine au 6 octobre, à leur plus bas niveau depuis plus de quatre ans et demi, selon le département du Travail.

"Ces données tendent à indiquer que la précédente baisse des inscriptions au chômage n'était pas un pur hasard et que les conditions du marché de l'emploi aux Etats-Unis s'améliorent", selon Alan Ruskin, responsable de la stratégie chez G10 FX, une banque allemande à New York.

Les valeurs bancaires sont arrivées en tête des hausses sectorielles, avec un hausse de 1,95% de l'indice bancaire en Europe, de 4,86% de Société générale, de 4,35% de Crédit agricole et de 3,92% d'Unicredit.

Carrefour (+3,69%) a rassuré les investisseurs en faisant état d'une amélioration de la tendance dans ses hypermarchés français.

LVMH (+3,84%) figure aussi parmi les plus fortes hausses de l'EuroStoxx 50, le secteur de la consommation et du luxe (+1,77%) menant la hausse en Europe après les résultats trimestriels jugés rassurants de Burberry (+13,26%) .

La révision en baisse par Standard & Poor's de sa note sur la dette souveraine de l'Espagne au dernier échelon avant la catégorie spéculative a réveillé les inquiétudes sur la crise de la dette en zone euro, tout en augmentant la pression exercée sur le gouvernement espagnol pour qu'il appelle à l'aide l'Union européenne et la Banque centrale européenne.

Dans ce contexte, le marché des obligations espagnoles a été peu affecté par la décision de S&P et le rendement de la dette à 10 ans s'est maintenu autour de 5,8%.

De son côté, l'euro a regagné du terrain, au-dessus de 1,29 dollar, dans l'espoir que l'abaissement de la note souveraine de l'Espagne et les appels du FMI à agir vigoureusement contre la crise poussent Madrid à demander rapidement une aide internationale.

Les cours du pétrole, quant à eux, restent soutenus par les tensions entre la Syrie et la Turquie, après l'interception par Ankara d'un avion de ligne syrien .

"La situation s'envenime et il y a la crainte de représailles de la Turquie, qui est membre de l'Otan", relève Bjarne Schieldrop, analyste chez SEB à Oslo.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...