Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les bourses européennes hésitantes en début de séance

Marché : Les bourses européennes hésitantes en début de séance

Les bourses européennes hésitantes en début de séanceLes bourses européennes hésitantes en début de séance

par Raoul Sachs

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont hésitantes mercredi en début de séance, partagées entre les anticipations de mesures de soutien à l'économie américaine que la Fed pourrait annoncer vendredi et un stress persistant lié à la croissance chancelante et à la crise des dettes souveraines.

Vers 09h30, l'indice CAC 40, après une ouverture en hausse puis un passage dans le rouge, avance de 0,31% à 3.093,85 points

Londres recule légèrement de 0,23%, Francfort prend 0,24%, Milan 0,71%, Madrid 0,12%.

L'EuroStoxx 50 prend 0,09%, l'EuroFirst 300 perd 0,14%.

L'anxiété demeure sur les marchés, rapportent des professionnels, la décision de l'agence Moody's d'abaisser d'un cran la note de la dette du Japon, à Aa3, étant venue rappeler l'absence de solution pérenne à la crise des dettes souveraines.

"Les actions donnent peut-être l'impression de retomber sur leurs pieds, mais le stress financier est toujours à la hausse", disent les stratégistes taux de la Société générale, qui s'inquiètent de l'écartement des spreads CDS et cash des banques et de leurs difficultés de financement à long terme.

Les responsables de l'allocation d'actifs de Société générale notent de leur côté que les hedge funds ont ouvert des positions nettes vendeuses d'une ampleur comparable à celles de 2008 (en pleine crise financière, NDLR) sur le segment le plus liquide du marché actions, c'est-à-dire sur le S&P 500.

Ils ajoutent que les mêmes hedge funds ont débouclé leurs positions nettes vendeuses sur les emprunts d'Etat américains.

"Les craintes d'une récession ont anéanti les anticipations de hausse des taux obligataires de même que la récente décision de la Fed de maintenir ses taux bas au moins jusqu'en 2013", disent-ils.

L'euro recule contre le dollar et s'échange autour de 1,44 contre 1,4432 dollar mardi soir.

Les rendements des emprunts d'Etat allemand et français à 10 ans restent proches de leurs plus bas historique, respectivement à 2,12% et à 2,78%.

Les investisseurs attendent dans la matinée l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne, puis les commandes de biens durables en juillet aux Etats-Unis.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI