Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les bourses européennes finissent en repli

Marché : Les bourses européennes finissent en repli

Les bourses européennes finissent en repliLes bourses européennes finissent en repli

PARIS (Reuters) - Des indicateurs américains inférieurs aux attentes et les interrogations concernant la situation financière de la zone euro ont incité les investisseurs à délaisser les marchés d'actions jeudi pour privilégier les marchés obligataires.

Les Bourses européennes ont fini en repli tandis que les marchés d'actions étaient plus hésitants.

A la Bourse de Paris, le CAC 40 a fini en repli de 2,05% à 3.174,02 points. A Francfort, le Dax a cédé 0,9%. Londres a résisté et fini inchangée (-0,01%). Milan a perdu 2,01% et Madrid -2,42%.

Sur fond de craintes d'une résurgence de la crise de la dette dans la zone euro, l'Espagne a placé dans la matinée pour 2,5 milliards d'euros de dette souveraine, soit autant qu'escompté, mais au prix de coûts d'emprunt à dix ans en hausse, signe que le pays doit encore rassurer les investisseurs sur sa capacité à juguler son déficit budgétaire.

La France a pour sa part émis avec succès 7,97 milliards d'euros d'obligations de maturité moyenne (BTAN), soit un montant très proche de son objectif maximum (8,0 milliards d'euros), à trois jours du premier tour de l'élection présidentielle.

Des traders ont évoqué une rumeur d'abaissement de la note souveraine de la France, qui était semble-t-il infondée. Le 16 avril, Moody's a dit ne pas avoir "de raison particulière" d'agir ou de communiquer sur la note française le 12 mai.

Les statistiques américaines du jour (inscriptions au chômage, Philly Fed et immobilier ancien) sont apparues décevantes mis à part les indicateurs avancés .

Nokia a perdu 3,63%. L'équipementier télécoms a annoncé jeudi de nouvelles réductions de coûts substantielles et le départ de son directeur des ventes après un premier trimestre marqué par une perte légèrement plus lourde que prévu.

A Wall Street, les trois grands indices, Dow Jones, Standard & Poor's et composite du Nasdaq alternent hausses et baisses de faible amplitude.

EBay bondit de 14% à 41 dollars. Le site de vente en ligne a fait état mercredi après Bourse d'un résultat trimestriel supérieur aux attentes.

Human Genome Sciences double de valeur à 14,15 dollars. Le laboratoire a annoncé avoir rejeté une offre non sollicitée de son partenaire GlaxoSmithKline à 13 dollars par action. GSK a fini en hausse de 0,9%.

En revanche, les perspectives du fabricant de puces Qualcomm ont déçu. La valeur perd 5,3%.

Le rendement de l'emprunt d'Etat allemand (Bund) à 10 ans, valeur refuge, est redescendu sous 1,7% pour toucher à un moment un niveau bas record à 1,60%, tandis que celui de l'OAT française de même maturité s'est tendu à 3,1%.

Celui du BTP italien s'est tendu de 3 pdb à 5,62% et celui du Bonos espagnol à 10 ans de 2 pdb à 5,93%. La barre des 6% pour les rendements espagnols reste le point de mire du marché.

Après être tombé sous le seuil de 1,31 dollar, l'euro est repassé au-dessus.

Face à des données contradictoires, les cours du pétrole sont peu changés, le Brent passant au-dessus de 118 dollars le baril, tandis que le brut léger US se stabilise entre 102 et 103 dollars le baril. Les investisseurs se montrent prudents après l'annonce mercredi d'une hausse plus forte que prévu des stocks de brut la semaine dernière aux Etats-Unis.

Danielle Rouquié pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...