Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les bourses européennes finissent en hausse grâce aux résultats

Marché : Les bourses européennes finissent en hausse grâce aux résultats

Les bourses européennes finissent en hausse grâce aux résultatsLes bourses européennes finissent en hausse grâce aux résultats

(Reuters) - Les Bourses européennes ont fini en hausse, tandis que Wall Street perdait du terrain au même moment, les résultats de sociétés jugés encourageants ayant permis de reléguer les interrogations sur la crise dans la zone euro au second plan.

L'indice CAC 40 a gagné 1,28% ou 39,70 points, à 3.143,30 points. L'EuroStoxx 50 a pris 1,2% et l'EuroFirst 300 a gagné 0,94% à 983,80 points.

A Francfort, le Dax a progressé de 0,55% tandis que le Footsie, à Londres, prenait 1,03%.

En Italie, Silvio Berlusconi a perdu sa majorité absolue au parlement au cours d'un vote en forme d'humiliation qui fragilise plus que jamais son avenir à la tête du gouvernement. Silvio Berlusconi va consulter le président Giorgio Napolitano, habilité à convoquer des élections anticipées ou à nommer un nouveau Premier ministre en cas de démission.

Le rendement de l'emprunt d'Etat italien à dix ans s'est établi à plus de 6,7%, se rapprochant du taux de 7% considéré comme intenable. Le marché dit ainsi sa crainte de voir la dette italienne, la deuxième d'Europe à 120% du PIB, devenir hors de contrôle.

En Grèce, le choix du prochain Premier ministre pourrait être arrêté d'ici mardi soir. Le gouvernement socialiste doit démissionner et laisser place à un gouvernement d'union nationale conformément à un accord conclu entre les socialistes du Pasok au pouvoir et le principal parti d'opposition Nouvelle Démocratie.

Les ministres européens des Finances de leur côté ont peiné à maintenir un front uni sur le soutien à apporter aux banques. [Mais cela n'a pas empêché le secteur d'être recherché en Bourse.

Les valeurs bancaires européennes (+1,2%) ont tiré leur épingle du jeu, menées par Société générale, qui a pris 7,26%, à 18,7650 euros. La banque, dont le bénéfice net a chuté de près de 31% au troisième trimestre, a renoncé à verser un dividende pour surmonter la crise sans faire appel au marché et aux aides publiques.

Lloyds a gagné 4,37%. Malgré une nouvelle perte au troisième trimestre, la banque britannique a maintenu son objectif annuel de marges et celui d'une réduction de ses pertes sur créances douteuses.

Intesa a rebondi de 3,54%, à 1,20 euro, après la publication de ses résultats.

L'opérateur de téléphonie mobile Vodafone a gagné 1,82% après avoir relevé sa perspective de bénéfice pour l'année, grâce notamment à une demande soutenue dans les pays émergents.

Danielle Rouquié pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI