Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les bourses européennes en hausse à la mi-séance

Marché : Les bourses européennes en hausse à la mi-séance

Les bourses européennes en hausse à la mi-séanceLes bourses européennes en hausse à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en hausse lundi, les investisseurs voulant croire que les responsables de zone euro vont parvenir à mettre au point un plan qui permettra de sortir de la crise de la dette souveraine.

Les dirigeants européens se réuniront à nouveau mercredi, un sommet des 27 Etats de l'Union européenne précédant un sommet des 17 pays de l'euro en soirée.

L'indice CAC 40 prend 0,37%, 11,61 points, à 3.182,95. L'indice Stoxx des banques européennes avance de 1,12%. BNP Paribas a effacé une partie de ses gains et ne progresse plus que de 0,68%. Société Générale gagne en revanche 2,93%.

Les valeurs minières sont aussi en nette hausse après les indicateurs solides du secteur manufacturier chinois. Anglo American, BHP Billiton et Rio Tinto gagnent respectivement 2,41%, 3,24% et 4,76%.

L'action Faurecia bondit de 4,55%, l'équipementier automobile ayant confirmé ses objectifs annuels après un troisième trimestre marqué par une croissance toujours vigoureuse de l'activité et par un renforcement du poids des ventes hors d'Europe.

Swedish Automobile cède 3,7% après l'annonce de l'abandon d'un projet d'investissement de deux groupes chinois. Le titre a toutefois effacé la majeure partie de ses pertes par rapport à l'ouverture. L'euro est désormais stable, aux alentours de 1,3862 dollar. Les cours du Brent et du WTI restent eux en territoire positif.

Les Bunds allemands sont toutefois recherchés, signe que les incertitudes des investisseurs ne sont pas tout à fait dissipées.

L'activité dans le secteur privé en France s'est contractée en octobre pour la première fois depuis mi-2009, selon les premières estimations PMI publiées lundi par Markit, qui signalent un risque de récession.

Le secteur manufacturier allemand s'est lui aussi contracté, s'inscrivant à 48,9, contre 50,0 attendu et 50,3 en septembre. C'est la première fois depuis septembre 2009 qu'il ressort sous la barre des 50.

Service économique

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...