Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les bourses européennes dopées par de bons indicateurs

Marché : Les bourses européennes dopées par de bons indicateurs

Les bourses européennes dopées par de bons indicateursLes bourses européennes dopées par de bons indicateurs

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes, qui reculaient mercredi pendant la première heure et demie de transactions, se sont retournées en milieu de matinée, puis ont accentué leurs gains jusqu'à la mi-séance.

Une production industrielle en zone euro meilleure que prévu et le sentiment que les dirigeants européens trouveront moyen de s'entendre sur des mesures pour faire face à la crise de la dette euro, malgré le "non" du Parlement slovaque au renforcement du FESF, expliquent le rebond.

A Paris, vers 10h30 GMT, l'indice CAC 40 gagne 1,39% à 3.197,50 points, après avoir perdu plus de 1% dans les premiers échanges. L'indice phare de la Bourse de Paris a ainsi franchi une zone de résistance identifiée par les analystes graphiques autour des 3.130 points et teste la barre psychologique des 3.200 points.

L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 prend 1,36% et l'EuroFirst 300 0,9%.

La production industrielle de la zone euro a augmenté contre toute attente au mois d'août, révèlent mercredi des données Eurostat, signalant que le ralentissement économique du troisième trimestre pourrait être moins marqué que redouté.

"C'est une surprise agréable et cela pourrait diminuer les craintes que l'activité ne se soit contractée en zone euro au troisième trimestre", selon Martin van Vliet, économiste chez ING Financial markets. "Bien qu'une contraction puisse être évitée au troisième trimestre, le risque d'être confronté à une récession par la suite reste élevé", ajoute-t-il.

Par ailleurs, les dirigeants des partis membres du gouvernement slovaque démissionnaire rencontreront mercredi ceux du principal parti d'opposition, le Smer, afin de négocier un soutien au projet de renforcement du FESF.

L'euro a touché un plus haut de plus de trois semaines vis-à-vis du dollar, la tendance s'étant retournée avec le regain d'espoir d'une solution à la crise. Vers 10h30 GMT, la devise européenne se traite à 1,3769/73 dollar contre 1,3647 la veille en fin de journée.

Les valeurs cycliques sont en tête des hausses en Europe. L'indices automobile gagne 3,2%, plus forte hausse sectorielle, et l'indice des produits de base prend 2%; porté par la hausse des cours des cours des métaux.

L'indice bancaire avance de 1,2%. Les banques grecques notamment rebondissent fortement, leur indice sectoriel reprenant 9,7% après avoir perdu 23,6% en deux séances, un mouvement technique, favorisé en outre par les espoirs de solution à la crise.

Juliette Rouillon, avec Raoul Sachs, édité par Gregory Schwartz

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI