Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les bourses européennes clôturent en hausse, paris gagne 1,26%

Marché : Les bourses européennes clôturent en hausse, paris gagne 1,26%

Les bourses européennes clôturent en hausse, paris gagne 1,26%Les bourses européennes clôturent en hausse, paris gagne 1,26%

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont clôturé en hausse vendredi, soutenues par l'annonce d'un accord à l'Eurogroupe sur les "pare-feu" censés éviter une nouvelle crise financière ainsi que par le projet de budget dévoilé par l'Espagne, lors de la dernière séance d'un trimestre qui aura permis aux marchés d'actions d'enregistrer des progressions à deux chiffres.

À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 1,26% à 3.423,81 points. Le Footsie à Londres a gagné 0,46% et le Dax à Francfort 1,04%, tandis que l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a progressé de 0,93%. La Bourse de Madrid a progressé de 1,23%.

Les valeurs minières et sidérurgiques, notamment, ont soutenu la tendance dans le sillage des cours des métaux : Anglo American et ArcelorMittal ont respectivement gagné 1,76% et 1,56%. Dans l'automobile, Daimler BMW, Michelin et Continental ont tous pris plus de 2%.

Sur la semaine, la Bourse de Paris a néanmoins cédé 1,51% mais le CAC 40 affiche une hausse de 8,46% sur janvier-mars. Quant au FTSEurofirst 300, il a progressé de 6,77% en trois mois, sa meilleure performance pour un premier trimestre depuis 2006.

Sur le marché de la dette, la journée a été marquée entre autres par une nette baisse des rendements des obligations espagnoles et italiennes: le rendement à 10 ans de l'Espagne est ainsi revenu à 5,36% contre plus de 5,47% jeudi et celui de l'Italie est tombé de 5,24% à 5,12%.

Certains intervenants soulignent toutefois que la situation dans la zone euro reste fragile, la consolidation budgétaire étant compliquée par les menaces de récession dans plusieurs pays.

"La croissance ralentit partout, donc tous les objectifs budgétaires ne seront pas tenus", dit un trader. "L'Espagne sera pénalisée, comme l'Italie et quelques autres."

Sur le marché des changes, l'euro progresse légèrement face au dollar et au yen, profitant des annonces de l'Eurogroupe et du gouvernement espagnol.

"Le fait que l'Espagne s'en tienne à de strictes mesures d'austérité constituera un soutien à très court terme pour l'euro", estime Omer Esiner, chef analyste chez Commonwealth Foreign Exchange à Washington, avant d'ajouter: "On a du mal à être vraiment haussier sur l'euro, même avec des nouvelles relativement bonnes."

Le dollar, notent les cambistes, souffre aussi de ventes liées à des ajustements de portefeuilles habituels en fin de mois. Face à un panier de devises de référence, le billet vert abandonne 0,3% environ.

La baisse du billet vert et l'amélioration du moral des ménages américains favorisent la remontée des cours du pétrole, à plus de 123 dollars le baril pour le Brent, après trois séances consécutives de baisse. Le Brent devrait avoir augmenté de plus de 14% sur l'ensemble du premier trimestre.

Marc Angrand pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...