Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les bourses européennes clôturent en baisse, paris perd 0,75%

Marché : Les bourses européennes clôturent en baisse, paris perd 0,75%

Les bourses européennes clôturent en baisse, paris perd 0,75%Les bourses européennes clôturent en baisse, paris perd 0,75%

PARIS (Reuters) - Les valeurs européennes ont clôturé jeudi à leur plus bas niveau depuis le début de l'année, les investisseurs redoutant un tassement de la reprise mondiale et une nouvelle poussée de fièvre sur le front de la crise de la dette en zone euro.

L'indice paneuropéen FTEurofirst 300 a fini en repli de 1,15% à 1,131.54 points, soit son niveau de clôture le moins élevé de l'année 2011. A Paris, le CAC 40 a perdu 0,75% à 3.963,99 points tandis qu'à Londres le FTSE reculait de 1,55% et qu'à Francfort le Dax perdait 0,96%.

Les inquiétudes des investisseurs ont été alimentées par la décision de Moody's d'abaisser la note de la dette souveraine de l'Espagne de Aa1 à Aa2 et de lui attribuer une perspective négative, ce qui a plombé les valeurs bancaires des pays périphériques de la zone euro.

L'indice sectoriel des bancaires a fini en repli 1,07%, tandis que les établissements espagnols Santander et BBVA ont abandonné respectivement 1,36% et 1,73%.

"Le marché espère que la taille du Fonds européen de stabilité financière sera augmentée et que (les dirigeants européens) se mettront d'accord pour racheter des obligations. Cela pourrait soulager quelque peu le marché", juge Andrea Williams, de Royal London Asset Management.

Les dirigeants de la zone euro se réunissent vendredi à Bruxelles pour endosser le pacte de "compétitivité" proposé par l'Allemagne début février mais plusieurs pays, dont la France, poussent pour que la réunion accouche également de décisions concrètes sur les missions et la forme du futur mécanisme européen de stabilité financière (MES).

Le secteur minier a lui aussi terminé dans le rouge après la publication des chiffres de la balance commerciale de la Chine, avec notamment un ralentissement des importations qui laisse planer le doute sur la vigueur de la demande chinoise en matières premières.

L'indice STOXX 600 des matériaux de base a dévissé de 3,16%. BHP Billiton a cédé 3,48%, Rio Tinto 3,83% et Xstrata 2,25%.

Benoît van Overstraeten, Florent Le Quintrec et Jean Décotte pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI