Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les bourses européennes clôturent dans le rouge

Marché : Les bourses européennes clôturent dans le rouge

Les bourses européennes clôturent dans le rougeLes bourses européennes clôturent dans le rouge

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes se sont retournées pour clôturer en baisse mardi, reflétant l'inquiétude des investisseurs pour les perspectives de croissance mondiale.

À Paris, le CAC 40 a terminé en baisse de 0,6% (-20,75 points) à 3.414,23 points. Le Footsie britannique a cédé 0,19% et le Dax allemand 0,28%, tandis que l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a perdu 0,26%. L'indice espagnol IBEX a en revanche tiré son épingle du jeu, gagnant plus de 1%, porté par les anticipations croissantes d'une demande imminente d'aide financière de la part de l'Espagne.

Le pays serait prêt à solliciter prochainement l'aide de la zone euro pour consolider ses finances publiques, mais l'Allemagne préférerait que Madrid attende encore, a-t-on appris lundi de sources européennes.

Toutefois, l'incertitude entourant le calendrier du gouvernement espagnol a eu raison des gains enregistrés par les autres Bourses européennes et par Wall Street, alors que le premier ministre espagnol Mariano Rajoy a affirmé qu'il n'y avait aucune demande d'aide imminente.

"Il est difficile pour les marchés d'aller dans telle ou telle direction quand on entend des rumeurs aussi divergentes en provenance d'Europe", explique Alastair McCaig, d'IG.

Outre le problème espagnol, les investisseurs sont également dans l'attente des réunions programmées cette semaine de la BCE, de la Banque d'Angleterre et de la Banque du Japon, même si aucune modification des taux directeurs n'est attendue.

L'euro bénéficie des attentes d'une éventuelle sollicitation financière de l'Espagne. La livre sterling est tombée à un plus bas de deux semaines face à la monnaie européenne, qui s'apprécie également face au yen et au dollar.

Sur le marché des taux, les coûts d'emprunt espagnols affichent une baisse. Les rendements sur les obligations espagnoles à deux ans ont cédé 16 points de base à 3,25%, et leur équivalent à 10 ans ont perdu 12 points de base à 5,77%.

Catherine Monin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...