Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les bourses européennes accentuent leur baisse à la mi-séance

Marché : Les bourses européennes accentuent leur baisse à la mi-séance

Les bourses européennes accentuent leur baisse à la mi-séanceLes bourses européennes accentuent leur baisse à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les marchés d'actions européens accentuent leur baisse jeudi à la mi-séance, les investisseurs restant inquiets de la situation en Grèce et en Espagne, tandis que Wall Street est attendue en léger rebond.

A Wall Street, les contrats à terme sur les trois grands indices affichent une hausse de 0,2% chacun environ. A Paris, le CAC 40 recule de 0,8%, à Francfort, le Dax abandonne 0,52% tandis qu'à Londres, le FTSE est en repli de près de 1%. A Madrid, la Bourse recule de 1,8%.

La menace que fait peser la crise de la dette de la zone euro sur la croissance mondiale sera vraisemblablement évoquée lors de la réunion des ministres du Travail des pays du G20 à Guadalajara (Mexique).

Une visioconférence entre le président français François Hollande, la chancelière allemande Angela Merkel et ses homologues italien Mario Monti et britannique David Cameron ainsi que le président du Conseil européen Herman Van Rompuy est par ailleurs prévue vers 15h30 GMT. Cette conférence doit permettre de préparer le sommet du G8 organisé ce week-end aux Etats-Unis.

Paris et Berlin souhaitent que la Grèce reste dans la zone euro, a déclaré le nouveau ministre français de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici.

Quant à l'Espagne, elle est officiellement retombée en récession au premier trimestre avec une nouvelle contraction économique de 0,3% au cours des trois premiers mois de l'année, ont montré jeudi les statistiques définitives de l'Institut national de la statistique.

Aux valeurs, Kesa abandonne près de 8%. Le distributeur de produits électriques a fait état d'une nouvelle détérioration de ses ventes sur le marché français, le plus important pour le groupe.

Bankia perdu plus du quart de sa valeur. Les clients de la banque nationalisée la semaine dernière ont retiré depuis plus d'un milliard d'euros de leurs comptes, rapporte El Mundo jeudi.

A Paris, les financières, fortement corrélées aux aléas de la crise de la dette, comptent parmi les plus fortes baisses du CAC 40. Crédit agricole lâche 3,28%, BNP Paribas 2,7%, et Société générale 2,93%.

A Londres, HSBC recule de 1,67%. La banque britannique a annoncé des économies de deux milliards de dollars après une année de mise en oeuvre de son plan de redressement de trois ans. Le président de HSBC a fait part de la satisfaction du conseil d'administration en matière de stratégie mais estime que le rendement des fonds propres et la mesure des coûts n'est pas au rendez-vous.

Le marché attend les résultats du géant américain de la distribution Wal-Mart Stores pour 11h00 GMT.

Danielle Rouquié pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...