Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les bourses de la zone euro clôturent en forte baisse

Marché : Les bourses de la zone euro clôturent en forte baisse

Les bourses de la zone euro clôturent en forte baisseLes bourses de la zone euro clôturent en forte baisse

par Wilfrid Exbrayat

PARIS (Reuters) - Les Bourses de la zone euro ont clôturé en forte baisse vendredi, le sommet du G20 ayant terminé ses travaux sans décision majeure et surtout sans une solution concrète à la crise de la dette en zone euro.

A Paris, l'indice CAC-40 a perdu 2,25% à 3.123,55 points. Sur la semaine, il cède 6,72%. Les autres grandes places européennes ont également fini en baisse: Londres a perdu 0,33% et Francfort 2,72%. Du côté des indices paneuropéens, l'EuroFirst 300 a finalement perdu 1,02%.

Les intervenants de Wall Street affichent le même scepticisme, ce qui se traduit par des pertes de plus de 1% pour les trois grands indice Dow Jones, S&P-500 et Nasdaq Composite, en dépit d'une statistique de l'emploi plutôt positive.

"Le G20 ne s'est pas conclu par des décisions majeures. On a un gros problème avec l'Italie", rapporte un vendeur. "Il n'y a aucune visibilité", dit-il en ajoutant que le nouveau mécanisme européen de stabilité "se fait attendre".

Alexandre Le Drogoff, analyste technique chez Aurel BGC, estime que le "bear market" revient et que "le déclin actuel des prix devrait conduire à tester les plus bas annuels" (2.693 pour le CAC 40, 1.935 pour l'EuroStoxx 50).

L'euro repique du nez face au dollar et paraît bien parti pour accuser sa plus forte perte hebdomadaire depuis la mi-septembre, les cambistes restant dans la plus grande incertitude quant au plan de renflouement de la Grèce dans la perspective du vote de confiance.

Les futures du Bund sont en hausse, tirant parti du manque d'engagement des pays du G20 quant à une participation au renforcement du FESF, surtout après les déclarations de la chancelière allemand Angela Merkel. Tous ces éléments d'incertitude européens contribuent aussi à la hausse des Treasuries.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Catherine Monin

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...