Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les banques régionales dopent le trimestre du crédit agricole

Marché : Les banques régionales dopent le trimestre du crédit agricole

tradingsat

par Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - Crédit agricole SA a profité en début d'année du dynamisme commercial des banques régionales pour signer un premier trimestre légèrement supérieur aux attentes des analystes, compensant ainsi des difficultés persistantes en Grèce avec une filiale toujours déficitaire.

Le véhicule coté du groupe Crédit agricole a ainsi dégagé un bénéfice net multiplié par deux sur les trois premiers mois de l'année à un milliard d'euros, avec des provisions pour pertes sur le crédit en recul de plus de 23%.

"Dans ce compte trimestriel, la contribution des caisses régionales est record", a souligné Jean-Claude Chifflet, le directeur général de la banque lors d'une conférence téléphonique.

"Et nous n'avons pas, pour la première fois depuis 2007, d'éléments exceptionnels à signaler au cours de ce trimestre", a-t-il ajouté.

A la Bourse de Paris, l'action Crédit agricole a ouvert en hausse. Vers 9h20, elle gagnait 2,40% à 40,9700 euros.

Elle progresse ainsi plus de 19% depuis le début de l'année, surperformant l'indice sectoriel Stoxx 600 en progression de 1,50%.

"Ces résultats sont solides", relève Pierre Chedeville, analyste chez CM CIC Securities.

"On retrouve les caractéristiques du groupe: efficacité opérationnelle avec une excellente maîtrise des charges, politique très prudente de provisionnement, BFI (banque de financement et d'investissement, NDLR) stable et difficultés persistantes en Grèce", ajoute-t-il.

D'après le consensus réalisé par la rédaction de Reuters, les analystes attendaient en moyenne un résultat net de 992,5 millions d'euros.

"SORTIE PROGRESSIVE DE CRISE"

Le produit net bancaire du Crédit agricole a progressé de 10% sur les trois premiers mois de l'année tandis que les charges augmentent de 3,6%.

Dans la banque de financement et d'investissement, les activités de marché affichent des revenus en hausse de 8%.

Commentant la baisse des provisions au premier trimestre, le directeur financier de la banque, Bertrand Badré, a dit que le coût "témoign(ait) de la sortie progressive de la crise."

La direction a également réaffirmé qu'aucune augmentation de capital n'était nécessaire pour se conformer aux nouvelles normes prudentielles de Bâle III.

Avec les pertes subies pendant la crise financière, le Crédit agricole a d'ailleurs décidé de réduire la voilure dans ses activités de marché pour donner la priorité à la banque de détail.

La nouvelle équipe dirigeante, qui a pris les commandes du Crédit agricole SA l'an dernier, a pour objectif d'atteindre un bénéfice net de l'ordre de 6 à 7 milliards d'euros en 2014.

Elle vise aussi un produit net bancaire supérieur à 25 milliards d'euros d'ici 2014.

Edité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...