Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les 3 minutes où Draghi a rassuré les marchés

Marché : Les 3 minutes où Draghi a rassuré les marchés

(Tradingsat.com) - En boxe on appelle ça un K.O. au premier round. La preuve que Mario Draghi n'a rien perdu de sa magie. Le président de la Banque centrale européenne a tenu ce jeudi 21 janvier sa conférence de presse où, comme souvent, il a fait mouche auprès des marchés sans faire la moindre annonce.

"Super Mario" comme on le surnomme a ainsi commencé sa conférence de presse par des phrases classiques, soulignant au passage que le bilan du début de l'année 2016 "montre que nos mesures de politique économique fonctionnent".

Des risques et des marchés

Pas de quoi transcender les marchés. Mais il y a un mais. En effet, juste après, Mario Draghi a fait siennes les craintes qui secouent depuis plusieurs semaines les marchés. Certes, il a exprimé ces inquiétudes avec ses termes techniques propres à sa position de banquier central. "Mais alors que nous débutons la nouvelle année, les risques à la baisse ont augmenté dans un contexte d'incertitudes sur les perspectives de croissance des économies émergentes, sur la volatilité des marchés financiers et de matières premières, ainsi que sur les risques géopolitiques".

Mario Draghi a ensuite précisé que ce cocktail de risques tirait vers le bas l'inflation qui est ainsi plus faible que prévue. Les investisseurs ont ainsi compris que Mario Draghi avait bien intégré les craintes qui ont fait vaciller les Bourses depuis plusieurs semaines (croissance chinoise, cours du pétrole en baisse).

Le rendez-vous de mars

Et Mario Draghi de décocher son uppercut en donnant rendez-vous au marché: "Il nous sera ainsi nécessaire de revoir et reconsidérer notre politique monétaire au mois de mars, lors de notre prochaine réunion, lorsque nos nouvelles projections économiques seront disponibles, y compris pour l'année 2018".

Le président de la BCE a ainsi fait une promesse forte aux investisseurs. Sur Twitter, l'économiste de la banque suisse Pictet Frederik Ducrozet, spécialiste des banques centrales, considère que la déclaration de Draghi revient à dire que "tout est presque déjà plié" et que de nouvelles mesures de soutien à l'économie sont donc à attendre. "C'est un engagement très fort", a-t-il ensuite assuré sur BFM Business.

Ces 3 minutes où Mario Draghi a rassuré des marchés ont clairement eu un impact. Au moment où le président italien a annoncé que la politique monétaire serait réévaluée en mars, le CAC40 est passé d'une très légère hausse à près de +2%, comme le montre le graphe de TradingSat ci-dessous. L'euro lui a dégringolé.

"Voilà c'est reparti! Mario Draghi reste le meilleur ami des marchés financiers", commente sur Twitter Carsten Brzeski, chef économiste chez ING. "L'effet Draghi" est toutefois un peu retombé à la fin de la conférence. Vers 15h35, le CAC40 ne gagnait plus que 1,5%, après avoir franchi brièvement 2% quelques dizaines de minutes auparavant.

"Nous ne capitulons pas"

Mario Draghi a néanmoins renoué avec les marchés, après les avoir fortement déçus en décembre dernier.

Et histoire d'enfoncer le clou, lors de la séance de questions-réponses avec les journalistes, le président de la Banque centrale européenne a bien insisté sur le fait que son institution a "la volonté et la détermination à agir" pour arriver a son objectif: une inflation "proche de mais inférieure à" 2%. Et qu'en ce sens les instruments de politique monétaire "n'auront aucune limite" du moment qu'ils respectent le mandat de la BCE.

Pour le moment, la banque centrale en est loin, Mario Draghi a même reconnu que l'inflation pourrait devenir négative dans les prochains mois. Décourageant pour la BCE? "Nous ne capitulons pas", a répondu Mario Draghi. Les marchés sauront s'en souvenir.

Par Julien Marion

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...