Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Léger tassement de l'euro face au dollar

Marché : Léger tassement de l'euro face au dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - Une légère baisse était de mise pour l'euro sur le marché des changes mardi midi, après que l'OCDE ait à son tour prévu une récession dans l'union monétaire cette année. La monnaie unique ne parvenait donc pas, à cette heure, à tenir les 1,28 dollar touchés en matinée, l'euro reculant vers 12 heures 10 de 0,31% à 1,2768 dollar.

Point bas de l'année, les 1,2624 dollar touchés la semaine passée restent pour l'instant à bonne distance.

Une reprise du même ordre étant cependant en cours face au yen (+ 0,30% à 101,8), quand la stabilité s'imposait de nouveau contre le sterling (- 0,03% à 0,8092) et le franc suisse (- 0,01% à 1,2011).

Selon les spécialistes de Saxo Bank, “le marché s'est montré optimiste, quoique toujours prudent, après les déclarations des membres du G8 en faveur d'un maintien d'Athènes au sein de la zone euro.” Ils ajoutent cependant que l'expectative reste à l'honneur : “les cambistes restent désormais dans l'attente du sommet informel des chefs d'Etat de l'Union européenne qui doit se tenir mercredi à Bruxelles pour discuter des mesures à prendre pour relancer l'économie”. La question est maintenant de savoir comment ils comptent s'y prendre.

Selon la lettre d'invitation rendue publique par le président du conseil européen, Hermann Van Rompuy, la réunion de demain soir a pour but de préparer “le mieux possible” les décisions à adopter au prochain sommet européen prévu en juin.

Les spéculations vont bon train à ce propos. 'Dans les salles de marché, on évoque la constitution d'un front commun de l'Italie, de l'Espagne et de la France contre l'Allemagne afin de mettre en place une série de mesures dont l'existence d'une garantie bancaire à l'échelle européenne et la transformation de la BCE en prêteur en dernier ressort', rapporte Chris Weston, chez IG Markets.

Ce qui permet de passer au second plan le niveau toujours relativement élevé des emprunts d'Etat espagnols à 10 ans, qui pointent à 6,13% ce midi bien qu'ils se détendent légèrement. Sur le front espagnol, la situation reste tendue puisque les pertes des banques du pays liées à l'éclatement de la bulle immobilière pourraient atteindre de 218 à 260 milliards d'euros en 2012 et 2013.

A titre de comparaison, ceux de l'Italie sont à 5,64%, contre 2,79% pour la France et 1,46% pour l'Allemagne.

'Ces pertes potentielles estimées par le très sérieux IIF (qui a mené les négociations du PSI au nom des créanciers privés en Grèce), sont largement supérieures aux provisions constituées, estimées à 110 milliards', souligne Arnaud Poutier, toujours pour IG Markets.

Pour ne rien arranger, l'OCDE vient à son tour, ce matin, de réviser en baisse ses prévisions pour la zone euro, dont le PIB devrait connaître cette année une récession de 0,1%, soit 0,3 point de pourcentage de moins que la précédente estimation datant de fin 2011. En séquence, après une croissance nulle au 1er trimestre et une contraction de 0,3% au 2ème trimestre, les choses s'amélioreraient ensuite (0,3% au T3, 0,7% au T4 et 0,9% au T1 2013, selon le document publié). En 2013, la croissance serait de 0,9%.

'La crise de la zone euro demeure le principal risque baissier menaçant les perspectives globales', a déclaré l'économiste en chef de l'institution, Pier Carlo Padoan. A titre de comparaison, l'organisation prévoit une croissance de 2,4% cette année aux Etats-Unis.

Cet après-midi sur l'agenda statistique américain, les cambistes guetteront les ventes de logements anciens pour le mois avril, attendues en légère hausse de 4,5 à 4,6 millions d'unités.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...