Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le secteur pétrolier paralysé par une grève au gabon

Marché : Le secteur pétrolier paralysé par une grève au gabon

tradingsat

LIBREVILLE (Reuters) - Une grève paralyse le secteur pétrolier gabonais, qui produit d'ordinaire 240.000 barils par jour, a annoncé samedi un représentant syndical.

"Nous pouvons confirmer ce soir que toute la production est arrêtée", a déclaré Arnaud Engandji, porte-parole de l'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep).

Le syndicat, qui représente 4.000 des 5.000 salariés du secteur, a appelé à cesser le travail vendredi soir après la rupture des négociations sur l'embauche de personnel gabonais.

Les pouvoirs publics ont accepté l'an dernier de limiter à 10% le nombre d'expatriés employés dans le secteur pétrolier et de réserver les postes à responsabilité à des Gabonais, mais le texte n'a jamais été promulgué.

Le président Ali Bongo Odimba s'est dit favorable la semaine dernière à la "gabonisation" du secteur, mais a souhaité une approche prudente pour garantir le maintien de la compétitivité.

Le français Total et l'anglo-néerlandais Shell, compagnies étrangères les plus actives au Gabon, ont confirmé vendredi l'arrêt de la production.

Septième producteur africain, le Gabon est aussi le plus mûr, mais ses capacités déclinent depuis 1997. Elles étaient alors de 370.000 barils par jour.

Phal Gualbert Mezui Ndong, Jean-Philippe Lefief pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI