Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Le repli de l'euro se poursuit avec la grèce

Marché : Le repli de l'euro se poursuit avec la grèce

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne continuait de perdre du terrain tous azimuts contre les autres devises ce matin sur fond de crainte d'un défaut de paiement de la Grèce. Vers 12 heures 50, l'euro cédait encore 0,40% face au dollar à 1,4106 ainsi que 0,84% contre le franc suisse à 1,1991. La parité euro/livre sterling, elle, était stable, à 0,8757.

Certes, les derniers indicateurs américains sont toujours décevants. On a appris hier que l'indice manufacturier “Empire State” de New-York avait reculé le mois dernier, alors qu'il n'était attendu qu'en très légère décélération. Pour ne rien arranger, la production industrielle américaine a à peine progressé.

En outre, on a appris ce matin que le taux d'inflation annuel de la zone euro a été de 2,7% en mai 2011, contre 2,8% en avril, soit une légère décélération. Cet élément est moins favorable à une nouvelle hausse de ses taux courts par la BCE, élément central de la vigueur relative de l'euro face au billet vert ces derniers mois.

Les craintes souveraines entourant la Grèce, où des manifestants tentent d'empêcher le parlement de voter un énième plan de rigueur, éclipsent les autres nouvelles. En filigrane, c'est un défaut de paiement d'Athènes qui est redouté. Le rendement de l'emprunt d'Etat grec à 10 ans a manqué de peu le record de 18% ce matin, à comparer avec 2,93% pour son homologue allemand.

'La situation en Grèce devrait rester dans toutes les têtes, mais plusieurs indicateurs économiques sont prévus aujourd'hui et ils pourraient au final venir soutenir des marchés qui en ont besoin', note de son côté un trader.

Les dissensions entre européens sur la conduite à tenir face à ce problème n'arrangent rien. “Une décision d'aide à la Grèce serait encore repoussée à fin juillet”, rapportent les analystes Changes de Pictet & Cie. Ils estiment que l'euro devrait revenir à court terme sur les 1,40 dollar.

En toute logique, l'euro recule plus encore contre le franc suisse, devise refuge sur le Vieux continent. On signalera aussi un net rebond de l'once d'or qui, en euros, cotait 1.082 euros ce matin à Londres, soit un bond de plus de 20 euros en 24 heures. Le record de tous les temps dans cette devise (1.086,84 euros, le 25 mai dernier) se rapproche donc à grande vitesse.

Sont en effet prévus cet après-midi, aux États-Unis, les chiffres de la construction immobilière en mai et les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, avant l'indice d'activité de la Fed de Philadelphie.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...