Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le quotidien nikkei parie sur christine lagarde à la tête du fmi

Marché : Le quotidien nikkei parie sur christine lagarde à la tête du fmi

Le quotidien nikkei parie sur christine lagarde à la tête du fmiLe quotidien nikkei parie sur christine lagarde à la tête du fmi

TOKYO (Reuters) - Christine Lagarde sera probablement la prochaine directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) avec le soutien des Etats-Unis et du Japon, affirme le quotidien des affaires japonais Nikkei, en citant des sources proches de la finance internationale à Washington.

Les Etats-Unis et le Japon sont les deux premiers pays membres du FMI en nombre de voix, attribué proportionnellement à l'importance du pays dans l'économie mondiale.

Selon le Nikkei, Washington et Tokyo pourraient officiellement soutenir la candidature de la ministre française de l'Economie dès le 10 juin, à la fermeture du dépôt des candidatures.

Le gouvernement japonais n'a pour l'heure rien déclaré d'officiel. Le ministre des Finances Yoshihiko Noda s'est borné à dire que le nouveau patron du FMI devrait être choisi via un processus ouvert, transparent, s'appuyant sur le mérite.

Les puissances émergentes s'emploient à accroître leur représentation au FMI et remettent en cause le principe selon lequel le poste de directeur général échoit traditionnellement à un Européen.

Le gouverneur de la banque centrale mexicaine Agustin Carstens manque cependant d'un large soutien.

Le FMI s'est donné jusqu'au 30 juin pour trouver un successeur à Dominique Strauss-Kahn, qui a démissionné le 18 mai après avoir été inculpé de tentative de viol à New York.

Les Etats-Unis et l'Europe détiennent 48% des voix au FMI, le Japon un peu plus de 6%.

Tetsushi Kajimoto, Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI