Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Le plan de soutien à l'automobile a été dévoilé

Marché : Le plan de soutien à l'automobile a été dévoilé

tradingsat

(CercleFinance.com) - Arnaud Montebourg, le ministre du redressement productif, a présenté mercredi un plan de soutien au secteur automobile français, destiné à donner au pays 'une longueur d'avance dans l'invention des véhicules de demain'.

L'Etat compte notamment réorienter 350 millions d'euros du programme d'investissements d'avenir en direction de la filière, avec l'objectif de déterminer les 'ruptures technologiques' et diffuser l'innovation dans toutes les gammes de produits.

Après un effort de l'ordre de 400 millions d'euros en 2011, le crédit d'impôt recherche doit être pérennisé et rendu mieux accessible aux PME.

Parallèlement, un institut de recherche technologique dédié à l'automobile sera lancé avant la fin de l'année.

La banque publique Oseo mobilisera de son côté 150 millions d'euros à destination des sous-traitants de l'industrie, en vue de soutenir leur trésorerie.

Il est également prévu que les équipementiers et constructeurs pourront solliciter plus de 450 millions d'euros de financements pour la modernisation des sites et l'investissement industriel.

Le Fonds de modernisation des équipementiers automobiles (FMEA) - appelé à devenir le 'fer de lance' du secteur - sera prolongé et pourra investir immédiatement 260 millions d'euros pour accompagner des projets internationaux, d'innovation, de consolidation ou de développement.

En ce qui concerne les consommateurs, le plafond du bonus relatif aux véhicules électriques sera porté de 5000 à 7000 euros, tandis que celui lié à l'achat de véhicules hybrides sera doublé et porté à 4000 euros, tout en étant ouvert aux véhicules de sociétés.

Les bonus relatifs aux véhicules thermiques 'faiblement polluants' seront quant à eux augmentés de 100 ou 150 euros selon le cas.

Ces hausses seront valables jusqu'à la fin 2012, le renforcement de l'ensemble du dispositif bonus-malus devant être précisé en loi de finances pour 2013.

L'Etat se veut 'exemplaire' et affiche l'ambition d'équiper 25% de sa flotte de nouveaux véhicules électriques ou hybrides, tout nouveau véhicule à usage urbain étant voué à l'électrique.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...