Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le pib du japon recule moins que prévu, l'horizon reste flou

Marché : Le pib du japon recule moins que prévu, l'horizon reste flou

tradingsat

par Tetsushi Kajimoto et Rie Ishiguro

TOKYO (Reuters) - L'économie japonaise s'est moins contractée que prévu d'avril à juin grâce au rapide rétablissement des chaînes d'approvisionnement après le séisme de mars, mais l'envolée du yen et le ralentissement de la croissance mondiale obscurcissent les espoirs de reprise.

Les économistes s'attendent à ce que la troisième économie mondiale esquisse un net rebond entre juillet et septembre, avec sans doute le taux de croissance le plus fort des pays développés, à mesure que les exportations et la production industrielle retrouveront leurs niveaux d'avant le tremblement de terre et le tsunami qui ont dévasté le nord du pays.

Selon les chiffres officiels publiés lundi, le produit intérieur brut (PIB) s'est replié de 0,3% au deuxième trimestre, après -0,9% de janvier à mars. Les économistes attendaient en moyenne une contraction de 0,7%.

En rythme annualisé, l'économie s'est contractée de 1,3%, alors que les économistes anticipaient un recul de 2,6%.

Ces chiffres meilleurs que prévu ont dopé la Bourse de Tokyo, qui a pris à son tour le chemin de la reprise après les marchés européens et américains en fin de semaine dernière, avec un gain de 1,37% pour l'indice Nikkei.

Toutefois, les répercussions de la crise de la dette en zone euro sur la croissance mondiale pourraient priver le Japon des débouchés à l'export dont il a besoin pour repartir de l'avant, tout en renchérissant le yen, valeur refuge, ce qui compliquera doublement l'équation pour les entreprises exportatrices.

"L'économie va afficher une reprise en forme de 'V' entre juillet et septembre alors que les chaînes d'approvisionnement sont en voie de rétablissement et vont permettre de doper les exportations", relève Yoshiki Shinke, économiste de Dai-ichi Life Research Institute.

"Mais l'élan va s'affaiblir à partir d'octobre-décembre avec le ralentissement du rythme de la reprise de la demande extérieure, même si (le PIB) ne va pas retomber en contraction. En fait, il est même possible que l'économie mondiale commence à avoir des ratés."

RESTOCKAGES ET INVESTISSEMENT PUBLIC

Dans ce contexte, le ministre japonais de l'Economie Kaoru Yosano a exhorté la Banque du Japon (BoJ) de contribuer à sauvegarder la reprise en maintenant ses fortes injections de liquidités et sa politique ultra-accommodante.

"Nous allons surveiller de près l'impact qu'auront sur l'économie du Japon la hausse du yen et l'incertitude grandissante autour de la croissance mondiale", a-t-il déclaré à la presse.

Le yen, porté par la faiblesse du dollar, s'est apprécié d'environ 5% en seulement un mois, s'approchant de son plus haut historique à 76,25 yens pour un dollar, un niveau non pris en compte par les entreprises nippones pour établir leurs prévisions de résultat. Vers 09h30 GMT lundi, le billet vert s'échangeait à 76,85 yens.

Au deuxième trimestre, l'économie japonaise s'est mieux comportée que prévu grâce au restockage des entreprises et la hausse des investissements publics, une première depuis six trimestres, dans le cadre de l'effort de reconstruction.

La consommation des ménages, qui représente 60% de l'économie, a diminué de 0,1% d'avril à juin, une baisse moins marquée que prévu à la faveur d'éléments exceptionnels comme le passage à la télévision numérique qui a alimenté les ventes de téléviseurs.

Mais la demande extérieure - les exportations nettes - a fait baisser le PIB de 0,8 point de pourcentage, le désastre du 11 mars ayant empêché certains fabricants de livrer leurs produits hors de l'archipel.

Et certains analystes voient dans la faible croissance des dépenses d'investissement des entreprises (+0,2%, contre +0,5% attendu) un signe de leur méfiance face aux incertitudes qui planent sur l'économie.

Jean-Stéphane Brosse et Jean Décotte pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI