Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Le petit "rally" d'été se poursuit à la bourse de paris

Marché : Le petit "rally" d'été se poursuit à la bourse de paris

Le petit Le petit

(Tradingsat.com) - L'optimisme des investisseurs ne connaît pas de faiblesse. L'indice CAC 40 a gagné du terrain mardi pour la troisième séance consécutive à l'unisson de l'ensemble des marchés européens, signant une hausse de 1,52% à 3453 points.

Les investisseurs ont totalement ignoré les deux mauvaises statistiques macroéconomiques européennes du jour : la baisse de 0,7% du produit intérieur brut (PIB) italien au deuxième trimestre, qui confirme la poursuite de la récession en Italie, ainsi que la baisse de 1,7% en juin 2012 des commandes à l'industrie allemande, alors que le consensus ne tablait que sur une baisse d'un peu plus d'un demi-point.

La confiance dans une intervention prochaine de la BCE sur les dettes souveraines continue d'alimenter l'espoir, malgré un léger regain de tension observable sur la dette souveraine espagnole, dont le taux des emprunts à 10 ans a regagné 1,8% à 6,86%.

Par ailleurs, la déclaration du président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker, qui a affirmé dans une interview qu'une sortie de la Grèce de la zone serait "gérable" mais non "souhaitable", n'a suscité aucune réaction particulière sur les marchés.

Deux valeurs financières, Crédit Agricole (+6,6%) et AXA (+3,9%) ont signé dans ce contexte les deux plus fortes hausses du CAC 40. La banque verte a profité des anticipations concernant une prochaine cession de sa filiale grecque Emporiki, les offres de rachat de sa filiale grecque Emporiki devant être déposées avant demain. Pour sa part, le groupe d'assurances est resté porté par le bon accueil des investisseurs aux résultats semestriels globalement supérieurs aux attentes publiés en fin de semaine dernière.

Total, la plus forte pondération du CAC 40, a participé à la bonne orientation du marché en grimpant de plus de 2% à 39,7 euros à la faveur de la poursuite de la hausse des cours du pétrole.

Legrand (-1,6%), Capgemini (-1,3%) et Essilor (-0,6%) ont subi en revanche les plus fortes baisses au sein de l'indice phare.

Sur le marché des changes, l'euro s'est maintenu au dessus du palier de 1,24 dollar face au billet vert (+0,16% à 1,2419 dollar). Le baril de pétrole de Brent bondissait mardi soir de plus de 2% à 112 dollars. Même tendance pour le baril WTI à New York qui évoluait à près de 94 dollars. Peu de changement pour l'once d'or, en légère hausse de 0,1% à 1611 dollars.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...