Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Le nasdaq composite perd -1%, résultats de google

Marché : Le nasdaq composite perd -1%, résultats de google

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les principaux indices US ont fait le grand écart pour une cause que l'on peut presque qualifier d'accidentelle: la publication avant l'heure prévue des (mauvais) résultats de Google. Le Nasdaq composite chute de -1%, le Nasdaq-100 -1,13% mais le 'S&P', pratiquement aussi stable que la veille, n'a cédé que -0,27% et le Dow Jones seulement -0,06%.

Wall Street et les autorités boursières vont certainement élucider rapidement cette erreur de diffusion par l'éditeur RR.Donnelly dont les conséquences furent assez spectaculaires.

Le titre, victime d'un plongeon de -9% en quelques secondes, a fait l'objet d'une suspension de cotations durant 2 heures et demie (une procédure très inhabituelle). Google a manqué d'assez loin ses objectifs: le profit par titre s'élève à 9,03$ contre 8,33$ au 'T3' 2012 mais le marché espérait 10,63$.

Le chiffre d'affaire ressort également inférieur au consensus à 11,33Mds$ au lieu de 11,4Mds$ attendu. Au final, le titre a chuté de -8% et entrainé dans son sillage Facebook (-4,55%, juste en dessous des 19$).

Sans l'épisode Google, la séance précédant celle des '3 sorcières' aurait probalement été soporifique, à l'image du 'Dow' et du 'S&P', qui se sont maintenus à moins d'1% de leur zénith annuel.

Les indices US gagnent 2% depuis lundi, reste à déterminer si l'actualité de la semaine (et les 'trimestriels' publiés cette semaine) justifient une performance aussi spectaculaire.

Les chiffres du jour apparaissent contradictoires: les investisseurs n'ont pas sanctionné la forte hausse des inscriptions hebdomadaires au chômage (+46.000, à 388.000) car le décompte avait été faussé la semaine précédente par l'absence de données fiables en provenance de la Californie (et les chiffres fournis cette semaine ne paraissent pas plus fiables).

Les investisseurs n'ont pas non plus salué le bon indice de la Fed de Philadelphie d'octobre: il refranchit le seuil de zéro à 5,7 (contre -1,9% en septembre), et l'indicateur avancé du Conference Board pour septembre qui progresse de +0,6% (il était attendu en très légère progression de +0,3%).

Wall Street semblait avoir occulté dès le début de la journée de jeudi l'annonce que la croissance de la Chine n'aurait ralenti qu'à 7,4% en rythme annualisé au troisième trimestre, conformément aux attentes des économistes (mais les observations faites sur place laissent assez dubitatif, notamment du fait de la stagnation de la consommation d'électricité). Les chiffres chinois n'ont donc pas rassuré, pas plus que les stats US manifestement... mais les résultats de Google risquent de susciter pas mal de perplexité et peut être une révision des anticipations de bénéfices à la baisse.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...