Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Le message erroné de s&p sur la france dû à une erreur technique

Marché : Le message erroné de s&p sur la france dû à une erreur technique

tradingsat

NEW YORK/PARIS (Reuters) - L'agence de notation financière Standard & Poor's a confirmé vendredi que l'annonce faite jeudi par erreur à certains de ses abonnés d'une baisse de la note triple A de la France résultait d'une erreur technique et précisé que celle-ci était liée à la mise à jour d'un indicateur bancaire.

L'agence, qui avait déjà parlé d'erreur technique jeudi, a également réaffirmé comme la veille la notation triple A de la France avec perspective stable.

L'agence américaine dit avoir pris "immédiatement" des mesures pour empêcher qu'une erreur similaire ne se produise à nouveau et dit coopérer avec les autorités compétentes.

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête et être en contact avec l'autorité de supervision financière européenne (ESMA).

Dans un communiqué, l'agence explique qu'en décembre 2010, elle avait placé le score bancaire "Bicra" de la France (Banking Industry Country Risk Assessment), qui n'est pas une note de crédit, précise-t-elle, sur son Global Credit Portal.

Il s'agissait là, explique S&P, d'un test pour déterminer la "faisabilité technique" de la publication des scores Bicra "chacun sous la fiche du pays correspondant" dans le but d'en faciliter l'accès pour les usagers.

Les 85 autres classements Bicra n'ont pas été inscrits sur des pages individuelles du Global Credit Portal, tout en étant disponibles sur un autre endroit du site, précise l'agence dans son communiqué.

Le jeudi 10 novembre 2011, poursuit l'agence, après l'actualisation des 86 scores Bicra, celui du système bancaire français a été modifié à ND (non disponible) sur la page du Global Credit Portal.

Le système informatique, explique S&P, a alors "incorrectement" interprété ce changement comme un abaissement de note, ce qui a déclenché l'envoi d'une "alerte automatique erronée" aux abonnés du Credit Portal qui avaient paramétré ce type de message.

Danielle Rouquié pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...