Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Le marché parisien recule sans volume

Marché : Le marché parisien recule sans volume

Le marché parisien recule sans volumeLe marché parisien recule sans volume

(Tradingsat.com) - Les volumes d'échanges sont de plus en plus faibles de jour en jour à la Bourse de Paris. Ils représentent à peine plus de 660 millions d'euros vendredi à mi-séance, donnant peu de signification à la légère consolidation de l'indice CAC 40, qui cède 0,85 à 3427 points. Une orientation baissière qui n'est pas sans logique au vu de statistiques macroéconomiques européennes toujours négatives.

La production de l'industrie manufacturière française est ainsi demeurée quasi stable en volume en juin par rapport à mai (+0,1%), après avoir baissé de 1,1% au mois de mai, renforçant les anticipations d'une entrée en récession au troisième trimestre. Par ailleurs, le ministère allemand de l'Economie a jugé ce matin que le climat des affaires s'était sensiblement assombri dans le pays.

La publication cet après-midi des prix à l'importation aux Etats-Unis au mois de juillet ne devrait pas avoir d'impact sur le marché, alors qu'hier les investisseurs avaient réagit positivement aux statistiques économiques, notamment au recul important du déficit commercial américain sur le mois de juin.

Sur le front des valeurs, Alcatel-Lucent bondit de plus de 5% à 0,99 euro grâce à des rachats à bon compte après sa dégringolade du mois de juillet. Société Générale grimpe de 1,3% à 20,1 euros après avoir annoncé jeudi soir un accord définitif en vue de céder sa participation dans la société de gestion d'actifs américaine TCW à Carlyle Group et à la direction de TCW. La banque franchit ainsi une nouvelle étape dans la mise en oeuvre de son plan de transformation visant à concentrer ses ressources sur ses activités coeur et simplifier son dispositif. Le secteur automobile évolue sous pression en revanche, à l'image de Michelin (-2,4% à 56,5 euros), Peugeot (-2% à 6,4 euros) ou encore Valéo (-2,2% à 37,9 euros).

On notera par ailleurs le bon comportement de l'action Derichebourg (+3,3% à 1,97 euros). En marge de la publication de son chiffre d'affaires sur neuf mois, le groupe spécialisé dans les prestations de services aux entreprises et aux collectivités a annoncé son « intention d'engager rapidement une restructuration stratégique du groupe permettant son désendettement ». Soulignant la faiblesse du cours de bourse, le PDG a par ailleurs indiqué qu'il pourrait procéder à des rachats de titres.

L'euro cède 0,3% à 1,2268 dollars face au billet vert sur le marché des changes, tandis que les cours du pétrole consolident quelque peu après leur ascension de ces derniers jours : le baril WTI et le baril de brent reculent ainsi de 1,7% à 91,9 dollars et 111,4 dollars respectivement. Dans le même temps, l'once d'or perd 0,4% à 1610 dollars.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...