Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Le japon se dit prêt à agir sur le marché des changes

Marché : Le japon se dit prêt à agir sur le marché des changes

Le japon se dit prêt à agir sur le marché des changesLe japon se dit prêt à agir sur le marché des changes

par Kaori Kaneko et Leika Kihara

TOKYO (Reuters) - Le Japon agira fermement contre tout mouvement spéculatif sur le marché des devises, a assuré lundi le ministre des Finances Yoshihiko Noda, mettant ainsi en évidence la volonté de Tokyo de lutter contre la flambée du yen.

Yoshihiko Noda, qui considère la tendance haussière de la monnaie nippone comme de plus en plus unilatérale, a en outre indiqué que le Japon restait en contact étroit avec d'autres pays à ce sujet.

"Nous surveillerons les marchés encore plus étroitement qu'auparavant afin de détecter toute activité de spéculation. Nous n'écartons aucune mesure, et nous agirons de façon décisive quand cela sera nécessaire", a-t-il déclaré.

La phrase a été répétée à plusieurs reprises durant la journée par le ministre des Finances lui-même, mais aussi par le Premier ministre Naoto Kan et le secrétaire du gouvernement Yukio Edano.

Le yen a touché vendredi un nouveau plus haut historique à 75,95 contre un dollar. Anticipant une action des autorités japonaises, les marchés ont ramené le billet vert à la hausse jusqu'à 77,23. Peu avant 08h00 GMT, le dollar s'échangeait contre 76,70 yens.

Les signes de fermeté de Tokyo n'ont toutefois pas permis aux marchés d'action d'occulter la crainte d'un retour des Etats-Unis à la récession, et le Nikkei a clôturé lundi à en baisse à un plus bas de cinq mois.

Le 4 août, Tokyo est intervenu de façon unilatérale sur le marché des devises, mais l'opération n'a pas empêché les minvestisseurs de continuer à acquérir des yens, valeur refuge en temps de crise.

Selon l'agence de presse Kyodo, le ministre du Commerce Banri Kaieda a estimé lundi qu'une action coordonnée avec les Etats-Unis sur les marchés de changes serait préférable.

Les noms de Banri Kaieda et Yoshihiko Noda sont les plus souvent cités pour remplacer Naoto Kan lorsque celui-ci quittera la tête du gouvernement, peut-être dès la fin du mois.

Gregory Schwartz pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...