Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le g20 promet de soutenir les banques et la croissance

Marché : Le g20 promet de soutenir les banques et la croissance

tradingsat

par Lidia Kelly et Daniel Flynn

WASHINGTON (Reuters) - Les ministres des Finances et banquiers centraux des pays du G20, réunis jeudi à Washington, se sont engagés dans un communiqué à empêcher que la crise de la dette de la zone euro ne sape les banques et les marchés financiers, mais ils n'ont pas annoncé de nouvelles mesures précises pour consolider la confiance dans l'économie mondiale.

"Nous nous engageons à prendre toutes les mesures nécessaires pour préserver la stabilité des systèmes bancaires et des marchés financiers, en tant que de besoin", lit-on dans le communiqué publié à l'issue du dîner des ministres et banquiers centraux, consacré pour une bonne part à la crise de la dette en Europe.

"Nous agissons résolument pour maintenir la stabilité financière, restaurer la confiance et soutenir la croissance", lit-on également.

Plusieurs banques européennes ont vu le cours de leur action chuter et leurs coûts de financement grimper, les investisseurs étant préoccupés par leur exposition à la dette de la Grèce et d'autres pays européens fortement endettés.

Les places boursières mondiales ont chuté jeudi à leur plus bas niveau en 13 mois, face au risque d'une nouvelle récession aux Etats-Unis et en raison de statistiques économiques chinoises décevantes.

Les ministres et banquiers centraux étaient réunis dans la capitale américaine avant les assemblées générales de la Banque mondiale et du FMI.

Signe que la zone euro pourrait chercher à renforcer son fonds de secours, le communiqué du G20 indique que les membres de la zone euro "auront mis en oeuvre d'ici notre prochaine réunion (NDLR en octobre) les mesures nécessaires permettant d'accroître la flexibilité du Fonds européen de stabilité financière et de maximiser son impact pour éviter la contagion".

LES BOURSES ASIATIQUES EN NET REPLI

Le G20 indique en outre dans son communiqué que "Nous assurerons que les banques disposent d'un capital adéquat et ont un accès suffisant aux financements pour faire face aux risques actuels(...)".

"Les banques centrales continueront de se tenir prêtes à fournir aux banques les liquidités nécessaires", lit-on ensuite dans le communiqué.

Illustrant le rôle croissant des pays du groupe BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine) dans le monde, le directeur de la banque centrale de Chine, Zhou Xiaochuan, a déclaré que les économies des grands pays émergents devaient relancer leur demande afin de compenser une partie du marasme engendré par le ralentissement économique constaté aux Etats-Unis et en Europe.

"Dans la période de crise actuelle, la demande intérieure de chaque économie est importante, et nous devons trouver le moyen d'accroître la demande intérieure de notre économie", a-t-il dit.

Les marchés asiatiques étaient orientés nettement à la baisse vendredi. Vers 03h50, l'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong cédait 1,60%, la Bourse de Séoul 3,79% et celle de Taipeh de 2,80%. La place financière de Tokyo était fermée pour cause de jour férié. Jeudi soir, Wall Street avait clôturé en très net repli, le Dow Jones terminant en baisse de 3,5% et le Nasdaq Composite de 3,25%.

A la Bourse de Paris, le CAC 40 avait clôturé jeudi en chute de 5,25%.

Eric Faye pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI