Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le fmi met en garde contre des signes de surchauffe au brésil

Marché : Le fmi met en garde contre des signes de surchauffe au brésil

Le fmi met en garde contre des signes de surchauffe au brésilLe fmi met en garde contre des signes de surchauffe au brésil

SAO PAULO (Reuters) - L'économie brésilienne montre des signes de surchauffe malgré des perspectives globalement favorables, ce qui renforce la nécessité de politiques adaptées, a estimé mercredi le Fonds monétaire international (FMI).

Dans son rapport annuel sur la première économie d'Amérique latine, le FMI exhorte les responsables politiques à réduire les dépenses publiques afin de maîtriser l'inflation sans avoir à augmenter encore des taux d'intérêt déjà élevés.

Malgré des signes de solidité financière, le Brésil doit maintenir "une vigilance renforcée face aux risques financiers, étant donné le rythme de la croissance du crédit et sa dépendance persistante aux emprunts étrangers," note le FMI.

Il réaffirme anticiper une croissance de l'économie brésilienne de 4,1% en 2011 et prévoit une hausse des prix à la consommation de 6,3% cette année, non loin du plafond fixé par la banque centrale du pays.

L'inflation est une préoccupation majeure pour la présidente actuelle Dilma Rousseff, menaçant sa base électorale notamment composée des plus faibles revenus du pays.

Les prix à la consommation ont progressé de 6,75% en rythme annuel jusqu'à juillet, restant depuis avril au-dessus de l'objectif de la banque centrale de maintenir l'inflation à 4,5%, avec une marge de deux points en plus ou en moins.

La banque centrale a en conséquence déjà relevé cinq fois les taux d'intérêt cette année.

A 12,5%, le taux d'intérêt de référence du Brésil est le plus élevé parmi les grandes puissances économiques mondiales.

Brad Haynes et Luciana Lopez, Mehdi-Nicolas El Moueffak pour le service français, édité par Cyril Altmeyer

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI