Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le dollar toujours 'malade' parmi les changes

Marché : Le dollar toujours 'malade' parmi les changes

tradingsat

(CercleFinance.com) - Nombreux sont les analystes qui tablent sur une correction de la parité euro/dollar après la hausse vigoureuse enregistrée avant le week-end de Pâques. Elle n'est cependant pas encore au rendez-vous. Aux environs de 12 heures 50 ce mardi, la monnaie unique européenne grappillait encore 0,22% à 1,4611 dollar, non sans avoir inscrit ce matin en séance un nouveau record depuis fin 2009 à 1,4653.

“Le dollar est bel et bien malade !”, commentaient ce matin les cambistes de Pictet & Cie, en référence à la perspective négative maintenant attribuée par l'agence de notation-crédit Standard & Poor's à la dette fédérale américaine.

Ce matin contre le franc suisse, le dollar perd encore 0,45% à 0,8772, la vigueur de la devise-refuge helvète traduisant les craintes qui entourent maintenant le billet vert. Ces trois derniers mois, le franc a gagné près de 7% face au dollar, mais seulement 0,8% contre l'euro.

“L'économiste allemand de l'Ifo Klaus Abberger ne pense pas que les exportations vont souffrir de la situation actuelle du Japon. Il a également affirmé que la prise en compte par les agences de notation des problèmes de la dette américaine était une bonne chose et que les Etats-Unis réussiront à sortir de cette situation”, ajoutaient-ils.

Les nouvelles macroéconomiques d'importance se feront attendre en ce début de semaine, mais elles n'en seront pas moins sensibles en particulier outre-Atlantique, d'où sera dévoilé une première estimation de la croissance du PIB pour le premier trimestre. L'indice de confiance du Conference Board sera révélé cet après-midi.

“Les commentaires vont devenir de plus en plus présents de la part des officiels des banques centrales pour essayer de faire remonter le dollar”, pronostiquent les analystes de la banque privée helvétique. “Les réserves monétaires des grandes banques centrales en dollars coûtent de plus en plus cher” à leurs détenteurs, ajoutent-ils.

Chez Jyske Bank, au Danemark, on partage cette opinion : 'nous nous attendons à une correction [sur la parité euro/dollar] après les séances positives entourant Pâques'.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI