Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Le dollar à la peine, le yen toujours vigoureux

Marché : Le dollar à la peine, le yen toujours vigoureux

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après une “journée cataclysmique sur le marché des changes” hier, selon Pictet & Cie, la tendance était un peu plus mesurée ce jeudi, notamment du côté du yen. Aux environs de 13 heures 20, l'euro e reprenait de 0,79% contre le dollar à 1,4024, après avoir perdu 0,45% la veille.

L'euro semble soutenu par les derniers chiffre d'inflation en zone euro qui, supérieure à la barre statutaire de 2% de la BCE, pourrait entraîner sous peu une hausse des taux. Jean-Claude Trichet l'avait d'ailleurs annoncé. Mais c'était avant la catastrophe nucléaire de Fukushima.

'L'ours aiguise ses griffes' : tel est le titre du commentaire quotidien sur les changes diffusé ce matin par la banque privée danoise Jyske. Selon les spécialistes, la probabilité que le sentiment baissier l'emporte chez les investisseurs atteint maintenant 51%.

Sur les devises, l'actualité se concentre d'ailleurs sur la parité dollar/yen, où la panique reste de mise au gré des (mauvaises) nouvelles en provenance du Japon : hier, la devise nippone a encore décollé de 3,03% face au dollar en une séance à 78,35. Ceux qui attendaient un rebond aujourd'hui seront déçus : le 'cross' reste stable ce midi (+0,04%) à 78,49, bien que le yen ait pris plus de 3% en une semaine ! En cause : surtout des rapatriements de fonds dans l'archipel, selon des opérateurs.

Face au billet vert, un record de 'tous les temps', selon Jyske, a ainsi été marqué à 76,36 yens le dollar. Sur l'archipel, les ministères des Finances et de l'Economie ont dénoncé les spéculations qui seraient, plutôt que le rapatriement de capitaux, en cause dans cette tendance. A voir. Jyske rapporte aussi que la Banque du Japon a durcit son discours, ce que les cambistes considèrent comme une 'intervention verbale'. Si cette dernière restait sans effets, la banque centrale pourrait intervenir directement, pronostique Jyske.

Chez Pictet & Cie, en Suisse, les cambistes sont également interdits devant les dernières tendances : “les événements dramatiques qui frappent actuellement le Japon (3e puissance économique mondiale) sont d'ordre à bouleverser de nombreuses données (le secteur du nucléaire devrait subir de gros revers dans le futur...).” La perspective d'un Japon où de vastes zones seraient irradiées à long terme tétanise les investisseurs.

Pictet ajoute que “le dollar, qui aurait pu bénéficier des circonstances actuelles, n'a pas réussi à rebondir [contre la valeur refuge qu'est le franc suisse]. Nous avons même enregistré un nouveau crash du dollar, avec un record historique à la baisse hier de la parité dollar/franc à 0,8852 !”

Après avoir perdu 1,94% hier contre le franc, le dollar ne se reprend pas plus que face au yen (+0,09%), à 0,9014. Il faut dire que les dernières statistiques immobilières américaines n'incitent pas à l'optimisme, avec une chute des mises en chantier et une baisse des permis de construire.

Cet après-midi, une importante série d'indicateurs doit déferler aux Etats-Unis, parmi lesquels l'indicateur avancé du Conference Board, l'indice de la Fed de Philadelphie, les inscriptions aux allocations chômage, la production industrielle et l'indice des prix.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...