Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le déficit de l'etat s'améliore à 97,7 milliards d'euros en août

Marché : Le déficit de l'etat s'améliore à 97,7 milliards d'euros en août

Le déficit de l'etat s'améliore à 97,7 milliards d'euros en aoûtLe déficit de l'etat s'améliore à 97,7 milliards d'euros en août

PARIS (Reuters) - Le déficit du budget de l'Etat français s'est réduit de 5,1 milliards d'euros à fin août par rapport à la même période de 2011, à 97,7 milliards, une amélioration "en cohérence" avec la réduction prévue cette année, a annoncé mardi le ministère du Budget.

Le gouvernement prévoit un déficit de 83,6 milliards d'euros à la fin de l'année contre 90,7 milliards fin 2011. Le mois d'août avait constitué un pic pour ce déficit l'an dernier, à 102,8 milliards, avant une réduction sur la fin de l'année.

Le ministère précise que la progression des dépenses au mois d'août a été "conforme" aux prévisions de la dernière loi de finances pour 2012, et que le niveau des recettes est "en ligne" avec la prévision pour 2012 figurant dans le budget 2013.

"Le solde général d'exécution s'améliore par rapport à fin août 2011 en cohérence avec la réduction attendue du déficit budgétaire de l'Etat", ajoute-t-il dans un communiqué.

A fin août, les dépenses (budget général et prélèvements sur recettes) ont atteint 248,5 milliards d'euros contre 243,0 milliards à fin août 2011.

Les recettes (nettes des remboursements et dégrèvements) s'établissaient à 177,5 milliards d'euros contre 172,0 milliards.

Les recettes non fiscales s'établissent à 8,9 milliards d'euros contre 10,1 milliards un an auparavant, un écart résultant notamment du moindre niveau des bénéfices des entreprises financières (CDC, Banque de France), précise le ministère du Budget.

Le solde des comptes spéciaux s'établit à -26,7 milliards contre -31,8 milliards un an plus tôt.

Le projet de loi de finances pour 2013 prévoit que le déficit du budget de l'Etat sera ramené à 61,6 milliards d'euros fin 2013.

Le déficit public, qui comprend en outre les comptes sociaux et des collectivités locales, serait réduit à 3,0% du produit intérieur brut fin 2013 après 4,5% prévu fin 2012.

Jean-Baptiste Vey, édité par Patrick Vignal

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI