Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Le déficit commercial 2011 en forte progression, dit lellouche

Marché : Le déficit commercial 2011 en forte progression, dit lellouche

Le déficit commercial 2011 en forte progression, dit lelloucheLe déficit commercial 2011 en forte progression, dit lellouche

TRIPOLI (Reuters) - Le déficit commercial de la France sera de 70 à 75 milliards d'euros en 2011, en forte progression par rapport à celui de 2010 (51,4 milliards), a déclaré mardi à Reuters le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, Pierre Lellouche.

"Nous constatons une aggravation de la situation du commerce extérieur. Nous devrions avoir un déficit compris entre 70 et 75 milliards d'euros, ce qui est beaucoup", a-t-il dit en marge d'une visite dans la capitale libyenne, Tripoli.

Le précédent record de déficit commercial de la France - 56 milliards d'euros en 2008 - sera pulvérisé.

"Le problème, ce n'est pas la demande de produits français, qui est très forte. Le problème c'est l'offre : produire en France et exporter", a souligné Pierre Lellouche.

Le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur est en Libye pour promouvoir les produits et les entreprises françaises dans ce pays, qui sort tout juste d'une révolution et de la chute, avec le soutien de la France, de 42 ans de régime de Mouammar Kadhafi.

Pierre Lellouche est accompagné par une centaine de chefs d'entreprises français, dont la moitié sont des patrons de PME.

Des entreprises françaises devaient signer mardi, à l'occasion de cette visite, des lettres d'intention et des contrats, notamment dans le domaine de la santé, a-t-il précisé.

Matthias Blamont, édité par Emmanuel Jarry

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...