Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le déficit budgétaire 2010 de la grèce a dépassé 10% du pib

Marché : Le déficit budgétaire 2010 de la grèce a dépassé 10% du pib

Le déficit budgétaire 2010 de la grèce a dépassé 10% du pibLe déficit budgétaire 2010 de la grèce a dépassé 10% du pib

WASHINGTON (Reuters) - Le déficit budgétaire de la Grèce a été probablement supérieur à 10% du produit intérieur brut (PIB) en 2010, ce qui devrait rendre nécessaires de nouvelles mesures d'austérité, a prévenu vendredi Lucas Papademos, conseiller du Premier ministre.

"Je ne connais pas le chiffre définitif mais je pense qu'il sera au-dessus de 10 (pour cent du PIB)", a déclaré l'ex-vice-président de la Banque centrale européenne (BCE) qui se trouvait à Washington au Center for Strategic and International Studies (CSIS).

Son estimation concorde avec l'information rapportée jeudi en exclusivité par Reuters selon laquelle le déficit grec a dépassé 10% du PIB l'an dernier, soit un chiffre nettement plus élevé que les précédentes estimations.

La prévision officielle de la Grèce était de 9,4% du PIB. Et sa "troïka" de prêteurs, la BCE, la Commission européenne et le Fonds monétaire international estimaient pour leur part le déficit à 9,6%.

Devant les journalistes, Lucas Papademos a estimé dit que la Grèce devrait prendre des mesures supplémentaires cette année pour réduire son déficit, même si cela devait conduire à un nouveau choc économique à court terme.

"Je pense que compte tenu de l'ampleur du problème, l'ajustement supplémentaire exigé pour compenser le probable dépassement par rapport à la précédente estimation devrait être décidé le plus tôt possible", a-t-il dit.

Il a toutefois exclu une restructuration de la dette grecque qui imposerait des pertes aux investisseurs. Ce n'est pas nécessaire et pas souhaitable, a-t-il indiqué.

Son premier choix en matière de restructuration est de "ne rien faire" et de mener le programme d'austérité jusqu'au bout. Le Premier ministre George Papandréou s'y est engagé, a-t-il rappelé.

Le ratio dette sur PIB de la Grèce va également augmenter pour atteindre plus de 150% dans les deux prochaines années pour ensuite baisser à nouveau.

"L'actualité sur le front de la dette va empirer avant de s'améliorer, mais elle va s'améliorer", a-t-il insisté.

David Lawder, Florent Le Quintrec et Danielle Rouquié pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI