Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le chômage recule légèrement en février

Marché : Le chômage recule légèrement en février

Le chômage recule légèrement en févrierLe chômage recule légèrement en février

PARIS (Reuters) - Le chômage a légèrement baissé en février pour le deuxième mois consécutif, selon les chiffres publiés jeudi par le ministère de l'Emploi et Pôle Emploi.

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A a baissé de 0,1% pour s'établir à 2.701.100 fin février en France métropolitaine, soit 2.100 demandeurs d'emploi de moins qu'à fin janvier. Sur un an, la hausse est de 1,3%.

En ajoutant les personnes exerçant une activité réduite (catégories B et C), le nombre de demandeurs d'emploi a baissé de 0,1%, soit 4.500 personnes en moins, à 4.040.700 en France métropolitaine et 4.301.300 avec les départements d'Outre-mer. Sur un an, la hausse est de 4,1%.

La situation s'est améliorée pour les hommes et s'est dégradée pour les femmes, en catégorie A comme en catégories A, B, C.

Hommes et femmes confondus, l'amélioration a touché toutes les catégories d'âge sauf les 50 ans et plus, et le nombre de chômeurs de longue durée a légèrement progressé.

"Ce deuxième mois consécutif de baisse globale du nombre de demandeurs d'emploi est encourageant", a déclaré le ministre de l'Emploi, Xavier Bertrand, dans un communiqué. "Cette baisse consécutive de deux mois donne une tendance attendue par tous les Français."

Les entrées à Pôle emploi ont baissé mais les sorties aussi.

Les offres collectées par Pôle emploi ont augmenté de 3,2% en France métropolitaine, soit une hausse de 12,4% sur un an.

Le nombre d'offres pour des emplois de moins d'un mois a bondi de 16,8%. Pour les emplois d'un à six mois la hausse est de 0,4% et pour les emplois de plus de six mois elle est de 2,7% .

Le nombre de chômeurs dits de longue durée (inscrits depuis plus d'un an) a augmenté de 0,3% en catégories A, B, C en France métropolitaine, portant la hausse sur un an à 14,3% .

DISPARITÉ HOMMES-FEMMES

Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A a diminué de 0,6% pour les hommes (-1,6 % sur un an) et augmenté de 0,5% pour les femmes (+4,7% sur un an) en France métropolitaine.

Cette disparité hommes-femmes se retrouve aussi dans la somme des catégories A, B et C, où le nombre d'hommes a diminué de 0,4% (+2,5% sur un an) et le nombre de femmes a augmenté de 0,2% (+5,7% sur un an).

Le nombre de personnes de moins de 25 ans en catégorie A a baissé de 1,1% (-6,4% sur un an), celui des 25-49 ans a baissé de 0,3% (+0,2% sur un an), tandis que celui des 50 ans et plus a augmenté de 1,4% (+13,5 % sur un an).

Pour les catégories A, B, C, le nombre des 50 ans et plus est également le seul à progresser, le nombre de demandeurs de moins de 25 ans ayant baissé de 0,8% (-3,5 % sur un an), celui des 25-49 ans ayant baissé de 0,3% (+3,4% sur un an), tandis que celui des 50 ans et plus a augmenté de 1,0% (+14,1% sur un an).

Les entrées à Pôle emploi en catégories A, B, C en France métropolitaine ont diminué de 3,9% (-2,7% sur un an).

Les entrées pour fin de contrat à durée déterminée ont baissé (-2,1%), tout comme celles pour licenciements économiques (-3,4%), autres licenciements (-2,9%), démissions (-6,0%), premières entrées (-10,1%), reprises d'activité (-4,9%) et autres cas (-4,7%). Les entrées pour fin de mission d'intérim ont en revanche augmenté de 1,0%.

Les sorties de catégories A, B, C ont baissé de 3,7% (+0,3% sur un an). Les sorties pour reprises d'emploi déclarées ont reculé (-2,7%), tout comme celles pour arrêts de recherche (-8,1%), cessations d'inscription pour défaut d'actualisation (-2,2%), radiations administratives (-10,0%) et autres cas (-4,3%). Les sorties pour entrées en stage sont stables.

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI