Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le chinois le plus riche est un magnat des boissons

Marché : Le chinois le plus riche est un magnat des boissons

tradingsat

SHANGHAI (Reuters) - Les premières fortunes de Chine ont vu leur richesse baisser cette année et l'immobilier a perdu son lustre d'antan, montre le classement annuel publié lundi par Hurun Report.

Près de la moitié du millier de familles ou d'individus recensés ont vu leur richesse diminuer, notamment ceux ayant fait fortune dans l'énergie solaire, le textile et la distribution, selon cette "China Rich List".

Le Chinois le plus riche, Zong Qinghong, a fait fortune dans les boissons avec Wahaha Group, numéro un du secteur dans le pays. Son dauphin, Wang Jianlin, est le fondateur de Dalian Wanda Group, groupe spécialisé dans l'immobilier et la production cinématographique - qui a récemment acquis l'américain AMC Entertainment.

La fortune du premier s'élève à 12,6 milliards de dollars et celle du second à 10,3 milliards, selon Hurun Report.

Le seuil pour accéder à la liste a baissé de 9% à 290 millions de dollars, mais le dernier classé affiche quand même une fortune trois fois supérieure au dernier de 2007.

Au 15 août, la Chine comptait 2,7 millions de millionnaires en dollars et 251 milliardaires - vingt de moins qu'en 2011.

Au sein de la liste, 469 ont vu leur fortune baisser depuis l'an dernier contre 291 qui se sont enrichis. Cent quatorze sont restés au même niveau. Environ 150 font leur première apparition dans le classement.

Confronté à un mécontentement croissant face à l'envolée des prix de l'immobilier, le gouvernement a lancé en 2010 une politique visant à calmer le marché. La valeur boursière des sociétés immobilières a baissé en conséquence.

"Même si cette année il y a eu du sang de versé, il faut rappeler que ces entrepreneurs ont une fortune 40% supérieure à ce qu'elle était il y a deux ans, et dix fois plus élevée qu'il y a dix ans", souligne Rupert Hoogewerf, le fondateur et président de Hurun Report, dans un communiqué.

Ce consultant britannique a commencé en 1999 à publier son classement annuel des premières fortunes chinoises. Hurun Report édite par ailleurs quatre magazines de luxe et organise des événements pour les Chinois fortunés.

Gabriel Wildau, Véronique Tison pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI