Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le candidat mexicain pour le fmi fait campagne au japon

Marché : Le candidat mexicain pour le fmi fait campagne au japon

Le candidat mexicain pour le fmi fait campagne au japonLe candidat mexicain pour le fmi fait campagne au japon

TOKYO (Reuters) - Le gouverneur de la banque centrale du Mexique, Agustin Carstens, a rencontré vendredi à Tokyo son homologue japonais ainsi que le ministre nippon des Finances, Masaaki Shirakarawa et Yoshihiko Noda, dans le cadre de sa candidature au poste de directeur général du FMI.

Au sortir de ses entretiens, l'unique rival de la Française Christine Lagarde pour la succession de Dominique Strauss-Kahn, démissionnaire en raison de ses déboires judiciaires à New York, a déclaré que ses interlocuteurs s'étaient contentés de l'écouter.

Prié de dire s'il avait rallié le soutien de Tokyo à sa candidature, il a déclaré: "Le grand argentier japonais a écouté avec beaucoup d'attention mes propos. C'est toujours prématuré mais nous avons eu une bonne discussion".

La ministre française de l'Economie dispose notamment du soutien de pays européens et ouest-africains, son rival mexicain essentiellement de celui de l'Amérique latine.

Les Etats-Unis et le Japon, principaux contributeurs au budget du FMI et qui détiennent en conséquence le plus de droits de vote, n'ont pas encore fait connaître officiellement leur préférence.

Le successeur de Dominique Strauss-Kahn devrait être désigné par le conseil d'administration du FMI d'ici la fin du mois.

Stanley White et Tetsushi Kajimoto; Jean-Loup Fiévet pour la version française

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI