Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le canada solide au deuxième trimestre

Marché : Le canada solide au deuxième trimestre

Le canada solide au deuxième trimestreLe canada solide au deuxième trimestre

OTTAWA (Reuters) - Le gouvernement canadien a averti vendredi que la croissance économique du pays pourrait ralentir et remettre en cause les prévisions budgétaires, même si elle a dépassé les attentes au deuxième trimestre.

Le produit intérieur brut (PIB) canadien a en effet progressé de 1,8% en rythme annualisé sur la période avril-juin, ce qui permet à Ottawa d'afficher la meilleure performance des pays du G7. Les économistes prévoyaient en moyenne un chiffre de 1,6%.

Cette bonne performance s'explique entre autres par la vigueur de l'investissement industriel et le mouvement de reconstitution des stocks des entreprises.

Le Canada affiche désormais quatre trimestres consécutifs de croissance, a rappelé Jim Flaherty, le ministre des Finances, avant d'expliquer que l'économie mondiale était fragile, notamment à cause de la crise de la dette dans la zone euro.

Cette crise, a-t-il expliqué, "affecte le niveau de croissance économique dans les pays émergents, y compris la Chine (...), ce qui pèse sur l'économie mondiale".

Il a reconnu l'existence d'un risque de dégradation de la situation budgétaire canadienne, même si le déficit du budget fédéral a été divisé par deux sur les trois premiers mois de l'exercice en cours (avril-juin), à 1,98 milliard de dollars canadiens (1,6 milliard d'euros).

Pour l'ensemble de l'année, le budget présenté en mars prévoit un déficit de 21,1 milliards de dollars canadiens.

La Banque du Canada a annoncé en juillet que la croissance devrait accélérer à 2,0% sur juillet-septembre et continuer de s'améliorer progressivement pour atteindre 2,7% en rythme annualisé au quatrième trimestre 2013.

Randall Palmer, Marc Angrand pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI