Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Le cac40 a de nouveau flirté avec les 3.075pts

Marché : Le cac40 a de nouveau flirté avec les 3.075pts

tradingsat

(CercleFinance.com) - Un petit coup de pouce au moment du 'fixing' a permis au CAC40 de passer de 3.124 à 3.130Pts et d'afficher ainsi un gain de +0,7%.

La clôture s'avère positive en Europe (+1% pour l'Euro-Stoxx50) et la stagnation de la Bourse de Paris (+0,05% à 3.119Pts) doit être corrigé du détachement de dividendes (Sanofi ou Renault par exemple) qui pèsent mécaniquement à hauteur de -0,5%.

La préservation des 3.115Pts a été assurée sans trop de suspens après que le CAC40 ait de nouveau flirté avec les 3.075Pts (le CAC 40 perdait 1,45% vers midi).

Un vif un redressement s'est amorcé entre 13H15 et 14H sur des rumeurs de possible geste de l'Europe envers la Grèce pour permettre la constitution d'une coalition capable de gouverner le pays.

Le CAC40 est repassé dans le vert et s'est même hissé au-delà de son niveau d'ouverture de mercredi, soit 3.142Pts avant de retomber rapidement après l'ouverture de Wall Street. Les indices US n'ont pas 'tenu' leurs gains initiaux, à 18H00, le 'Dow' et le 'S&P' affichent +0,35% mais le Nasdaq s'effrite de -0,15%.

Chez nos voisins, la hausse était au rendez-vous à Francfort (+0,85%), à Milan (+1,7%) et à Madrid où l'IBEX-35 prend +3,45% après l'annonce de la nationalisation de Bankia.

Le rebond survenu ce jeudi reste fragile: les incertitudes concernant la zone euro n'ont paru aussi anxiogènes depuis fin novembre 2011 et le marché s'inscrit clairement dans un contexte de 'risk off' (aversion au risque).

'On se dirige tout droit vers de nouvelles élections en Grèce, qui s'apparenteront cette fois à un véritable référendum sur l'appartenance ou non du pays à la zone euro', selon un gérant britannique contacté par Cercle Finance.

Les arbitrages en faveur des actifs 'sans risque' se poursuivent avec un 'Bund' allemand à 10 ans qui reste proche de son plancher de 1,5%, du jamais vu en Europe. Sur le plan des valeurs, les financières reprennent le terrain perdu hier avec +2,35% sur BNP-Paribas, +4,55% sur Crédit Agricole, +5,6% sur AXA et +4,5% sur Sté Générale.

Peugeot bénéficié de rachat de 'shorts' et reprend plus de 8% à 8,8E. ArcelorMittal avance de 2,4% après la publication d'un Ebitda trimestriel supérieur aux attentes du consensus.

Côté replis, le secteur du luxe est sous pression avec L'Oréal et LVMH (-1,75%), LVMH (-1,8%) puis PPR (-1,1%). JCDecaux décroche de 7,35% vers 19,35E, au lendemain de la publication de son chiffre d'affaires trimestriel et surtout de perspectives décevantes pour le deuxième trimestre.

CGGVeritas qui avait mal démarré la journée s'envole de +4,15% à 20,25E malgré l'annonce d'une perte nette part du groupe de neuf millions de dollars (sept millions d'euros) au premier trimestre, mais d'un résultat opérationnel qui a plus que doublé en comparaison annuelle, à 54 millions de dollars, soit un taux de marge de 7%.

Enfin, NicOx s'envole de +16,4% à 3,2E, la société biotechnologique ayant renoué avec les bénéfices au premier trimestre 2012.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...