Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Le cac perd 1,3% après la réunion du g20 à mexico

Marché : Le cac perd 1,3% après la réunion du g20 à mexico

tradingsat

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris se maintient dans le rouge en début d'après-midi. Le CAC 40 lâche 1,3% à 3423 points, tandis que le FTSE et le DAX perdent respectivement 0,9% et 1,2%. L'euro recule face à la devise américaine, à 1,3380 dollar contre 1,345 dollar vendredi soir, alors que les doutes reviennent sur le devant de la scène au sujet de la crise des dettes souveraines.

Wall Street devrait ouvrir la semaine sur une note de prudence, les dernières nouvelles en provenance d'Europe suscitant une certaine dose d'inquiétude. Vers 9h00 (heure de New York), les contrats futurs sur indices américains accusent des pertes de 0,4% à 0,5%.

Les ministres des Finances du G20, réunis ce week-end à Mexico, ont indiqué que le renforcement du pare-feu européen (MES et FESF) constituait un élément essentiel avant que le FMI augmente sa contribution.

IG Markets souligne que l'attitude réfractaire des Allemands confirme que la crise européenne n'est pas terminée. 'La crise grecque continuera à occuper l'actualité pendant deux mois au moins.'

D'autre part, la semaine sera marquée par l'opération LTRO de la BCE (mercredi) qui va prêter aux banques à taux fixes sur une durée de trois ans.

'Cette opération devrait être la dernière, certain membres de la BCE commencent à s'inquiéter en considérant que les banques deviennent trop dépendantes des fonds de la BCE, ce qui peut expliquer une partie du blocage du marché interbancaire. La BCE pourrait ensuite reprendre son cycle de baisse des taux', indique Barclays Bourse.

'Un montant trop faible emprunté par les banques pourrait paradoxalement décevoir le marché en limitant potentiellement le montant de liquidités qui pourrait s'investir sur les actifs risqués (dont les actions). Le consensus attend autour de 470 milliards d'euros empruntés', ajoutent les gérants.

Au chapitre des données économiques du jour, le marché prendra connaissance à 16h00 des promesses de ventes de logements aux Etats-Unis pour le mois de janvier, attendues en hausse de 1%.

Outre Atlantique, exceptionnellement, les chiffres de l'emploi ne seront pas publiés le premier vendredi du mois. En revanche, l'actualité économique restera chargée avec l'ISM manufacturier et les ventes de voitures du mois de février jeudi, le Beige Book mercredi, les commandes de biens durables mardi.

Seules quatre valeurs pointent dans le vert sur le CAC, à savoir Safran, L'oréal, Essilor International et EADS. Les plus fortes baisses de l'indice reviennent aux valeurs de l'automobile (-4% pour Peugeot, -3,5% pour Renault).

Thales dévisse de 2% à 27 euros, pénalisé par une dégradation de recommandation par UBS de 'neutre' à 'vente' avec un objectif de cours ajusté de 24 à 25 euros.

Siemens et Boeing ont annoncé avoir décroché un contrat auprès du Département américain de la Défense (DoD). Le contrat, le premier officiellement remporté par le groupement, prévoit la mise en place de technologies cyber-sécurisées devant aboutir à des économies d'énergie de l'ordre de 40%.

EDF a annoncé que le Tribunal de Commerce de Vienne avait retenu son offre de reprise sur les activités du fabricant de cellules photovoltaïques Photowatt. Cette opération - qui verra EDF entrer en possession des actifs de Photowatt le 1er mars - permettra à l'électricien d'également reprendre, via EDF Energies Nouvelles Réparties (EDF ENR), sa filiale PV Alliance.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...