Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le cac 40 termine dans le rouge, mais les banques sauvent la mise !

Marché : Le cac 40 termine dans le rouge, mais les banques sauvent la mise !

Le cac 40 termine dans le rouge, mais les banques sauvent la mise !Le cac 40 termine dans le rouge, mais les banques sauvent la mise !

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a mis fin jeudi à sa série haussière au terme d'une séance à rebondissements. Bien orienté en première partie de journée, l'indice CAC 40 a finalement clôturé en repli de 0,77% à 3 115 points. Le secteur bancaire a toutefois préservé ses gains dans le sillage des comptes supérieurs aux attentes du Crédit Agricole.

Même revirement de tendance à Wall Street qui revenait dans le rouge ce soir malgré l'envolée de la très controversée Bank of America suite à l'arrivée choc de Warren Buffet au capital de la banque US. Dow Jones et Nasdaq reculaient de 0,9% environ peu avant 18 heures.

Les Bourses européennes ont toutes dévissé, l'indice Dax de la Bourse de Francfort accusant le plus fort recul (-1,71%), secoué dès 14 heures par deux rumeurs, aussitôt démenties, à en croire plusieurs sources de marchés. L'une concernait l'abaissement prochain de la note financière 'AAA' de l'Allemagne, l'autre une interdiction totale des ventes à découvert dans le pays.

L'Autorité des Marchés Financiers (AMF) devrait prolonger dès ce soir la période d'interdiction de ventes à découvert sur certaines actions françaises, mesures prises à la mi-août en pleine tempête boursière, a indiqué jeudi l'agence Reuters, citant un article paru dans la presse italienne. Ces restrictions pourraient être appliquées jusqu'à la fin du mois de septembre, et concerner d'autres marchés européens comme l'Italie, l'Espagne et la Belgique, ont précisé ces mêmes sources.

Au chapitre macroéconomique, rappelons que le Département américain au Travail a annoncé jeudi 417 000 inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis pour la semaine close le 20 août, en hausse de 5 000 par rapport à la semaine précédente. Les économistes anticipaient 403 000 nouvelles inscriptions.

Les investisseurs demeurent par ailleurs prudents à la veille de l'intervention de Ben Bernanke en ouverture de la conférence de Jackson Hole. "Certains attendent qu'il prenne position en faveur d'un 'QE3' [Quantitative Easing n°3]. Rien n'est moins sûr. Son discours devrait être relativement équilibré", avait souligné un analyste d'Aurel BGC en début de semaine.

"Nous nous attendons plutôt à ce que la Fed annonce une modification de la structure de son bilan, dans le but de soutenir le marché de l'immobilier, en accélérant le rachat de ce type d'actif via les montants des obligations arrivant à échéance, qu'elle réinvestit. Ce type de mesure soutiendrait activement un marché de l'immobilier qui peine à se stabiliser, comme l'a rappelé la semaine dernière une statistique des ventes de logements existants aux Etats-Unis en nette baisse (-3,5%)", indiquait de son côté le CM-CIC.

Dans l'actualité des entreprises, Crédit Agricole a rassuré ce matin sur sa situation financière après avoir annoncé un résultat net part du Groupe de 339 millions d'euros au deuxième trimestre 2011. Bien qu'en recul de 10,6% par rapport à la même période de l'année dernière (379 millions d'euros), il dépasse nettement les attentes des analystes. Le consensus Reuters visait 193 millions d'euros.

"Dans le contexte chahuté des marchés, Crédit Agricole S.A. continue à bénéficier d'une bonne situation de liquidité, grâce à la qualité de sa signature et à la capillarité de son réseau et de ses 25 trésoreries réparties dans le monde (hors France)", a précisé la banque verte, qui disposait de plus de 120 milliards d'euros de réserves de liquidité immédiatement disponibles au 31 juillet 2011. Le ratio de solvabilité Tier 1 s'inscrivait à 11%, en hausse de 40 points de base sur le semestre, et le ratio core tier 1, à 8,9%, progressait de 50 points de base.

Le titre CASA a terminé ce soir sur un gain de 4,8% à 6,5 euros. Dans son sillage, BNP Paribas a gagné 2,7%, Société Générale 2,6% et Natixis 1,4%.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI