Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le cac 40 recule de 1,5% avec le japon et alcoa

Marché : Le cac 40 recule de 1,5% avec le japon et alcoa

Le cac 40 recule de 1,5% avec le japon et alcoaLe cac 40 recule de 1,5% avec le japon et alcoa

(Tradingsat.com) - La crise nucléaire au Japon et les résultats décevants d'Alcoa aux Etats-Unis ont fait plier la Bourse de Paris. Le Japon a de nouveau inquiété ce mardi après les deux fortes répliques sismiques qui ont secoué l'Archipel hier, portant la gravité de la catastrophe de Fukushima à 7, au même niveau que l'accident de Tchernobyl.

Les investisseurs ont également pris acte lundi soir des résultats du géant de l'aluminium Alcoa, qui marquent le début de la saison des publications trimestrieles. Mais le groupe américain a été mal accueilli à Wall Street malgré l'annonce de chiffres en ligne avec les attentes.

Autre élément qui a pesé sur la tendance, la forte baisse des prix du pétrole, de retour sur les 106,5$ le baril ce soir à New York. La dégringolade de l'or noir a eu un impact négatif sur l'ensemble du compartiment pétrolier, à l'image de Total (-2,5%), CGG Veritas (-4,1%), Technip (-2,1%) ou encore Schlumberger (-5%).

Certaines valeurs comme Air France-KLM (+2%), parmi les rares rescapées du jour, en ont au contraire profité pour remonter la pente, avec d'autres compagnies aériennes comme Lufthansa (+2,9%) en Europe.

Au final, l'indice CAC 40 a reculé de 1,54% à 3 976 points. Schneider a encore décroché de 3,5% mardi soir alors que les analystes sont partagés au sujet d'une éventuelle acquisition de Tyco International, suite aux rumeurs de rachat du géant américain des produits de sécurité.

Renault a perdu 3,2% après la démission de Patrick Pélata de son poste de directeur général délégué du groupe, suite au scandale de la "vraie-fausse" affaire d'espionnage qui a conduit au licenciement à tort de trois de ses cadres.

Enfin, Alcatel-Lucent a clôturé en baisse de 5% malgré le soutien de Standard & Poor's. L'agence de notation financière a relevé mardi sa perspective sur l'équipementier télécoms de négative à stable, et confirmé ses notes de crédit B à court et long termes pour l'entreprise.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI