Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Le cac 40 rebondit, soutenu par les banques

Marché : Le cac 40 rebondit, soutenu par les banques

Le cac 40 rebondit, soutenu par les banquesLe cac 40 rebondit, soutenu par les banques

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a clôturé en hausse jeudi, soutenue par de bons indicateurs macroéconomiques aux Etats-Unis et le rebond du secteur bancaire, au lendemain d'une méga-injection de liquidités de la BCE qui a finalement rassuré les investisseurs. Les volumes d'échange demeuraient toutefois réduits avant les fêtes. Le CAC 40 est resté ferme tout au long de la journée, terminant sur un gain de 1,36% à 3 071 points.

Sur le front des statistiques, la croissance de l'économie américaine a été révisée en baisse à 1,8% au troisième trimestre 2011, contre 2% estimé précédemment, mais les inscriptions hebdomadaires au chômage ont baissé et la confiance du consommateur américain s'est améliorée en décembre, l'indice Reuters-Université du Michigan progressant de 2,2 points à 69,9, au plus haut depuis juin, contre 68 attendus.

Du côté des valeurs, Crédit Agricole (+3,5%), BNP Paribas (+3,4%) et Société Générale (+3,3%) ont accéléré à la hausse en fin de journée après avoir trébuché la veille, donnant un sérieux coup de pouce au marché.

Les valeurs technologiques ont également pris une revanche sur la séance de la veille, qui avait été marquée notamment par les résultats décevants du géant de l'édition de logiciels Oracle. Ainsi, l'équipementier télécoms Alcatel-Lucent a signé la meilleure performance de l'indice parisien ce jour (+6,1%), devant STMicroelectronics (+3,7%) et Capgemini (+2,2%).

"Avec 489 Md€ prêtés, le LTRO lancé par la BCE devrait permettre d'éviter un credit crunch. Les banques risquent cependant d'être réticentes à acheter des dettes souveraines compte tenu des incertitudes qui pèsent encore sur elles", ont souligné les analystes de Natixis.

Quelques baisses à signaler néanmoins :Renault (-0,4%), EADS (-0,2%).

Hors indice phare, Latécoère s'est envolé de près de 15% à 8,3 euros. L'équipementier aéronautique a trouvé un accord avec ses banques portant sur le refinancement de 96% de sa dette bancaire (hors crédit-bail) et de 60% des Obligations Convertibles.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...