Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Le bénéfice de goldman sachs baisse mais bat le consensus

Marché : Le bénéfice de goldman sachs baisse mais bat le consensus

tradingsat

par Lauren Tara LaCapra

(Reuters) - Goldman Sachs Group a annoncé mardi une baisse de 12% de son bénéfice trimestriel, conséquence des pertes subies sur plusieurs investissements dans un environnement rendu peu favorable par une demande anémique et des marchés très fluctuants.

Le groupe bancaire américain a longtemps été cité comme modèle par les investisseurs pour ses placements boursiers judicieux, qui lui ont permis de gagner des milliards de dollars au cours de la décennie écoulée.

Mais sa fortune a tourné au deuxième trimestre avec des pertes de 194 millions de dollars sur sa participation dans le groupe chinois Industrial and Commercial Bank of China (ICBC) et de 112 millions supplémentaires sur d'autres participations.

Les résultats illustrent les pressions auxquelles sont actuellement soumises les banques d'investissements face à la baisse des volumes mondiaux de transactions et au ralentissement de l'activité de M&A. Cela explique que le revenu de l'activité banque d'investissement proprement dite ait diminué de 17% sur le trimestre.

Au total, le revenu tiré de l'investissement et du crédit a chuté de 81%, incitant Goldman Sachs à réduire la prise de risque avant même l'entrée en vigueur des nouvelles dispositions limitant l'activité bancaire pour compte propre.

L'environnement économique incertain a rendu le groupe américain encore plus prudent, ce qui l'a conduit à lancer un nouveau plan de réduction de ses coûts.

BPA SUPÉRIEUR AU CONSENSUS

Goldman Sachs a supprimé 100 postes au deuxième trimestre et a réduit certains de ses coûts, y compris sa masse salariale.

Dans ce contexte, le groupe a annoncé un rendement des fonds propres de seulement 5,4% au deuxième trimestre, alors qu'il s'élevait régulièrement au-dessus de 30% avant la crise financière.

"Nous ne pouvons pas avoir un bon rendement dans cet environnement", a souligné David Viniar, directeur financier de Goldman, au cours d'une conférence téléphonique avec les investisseurs.

Le bénéfice par action (BPA) trimestriel a néanmoins nettement dépassé le consensus, grâce en particulier à l'impact mécanique du rachat de 14,3 millions d'actions pour 1,5 milliard de dollars.

La première banque d'investissement américaine a réalisé sur la période avril-juin un bénéfice net de 927 millions de dollars, soit 1,78 dollar par action, contre 1,1 milliard (1,85 dollar/action) un an plus tôt sur la période correspondante.

Les analystes financiers prévoyaient en moyenne un BPA de 1,16 dollar selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

"Je crois qu'un bon nombre des mesures de réduction des coûts commencent à payer au niveau du résultat", a commenté Edward Deicke, de JHS Capital Advisors.

Les charges d'exploitation de Goldman Sachs ont baissé de 8% au deuxième trimestre, à 5,2 milliards de dollars, mais légèrement moins que le produit net bancaire, qui a diminué de 9% à 6,6 milliards.

L'action Goldman Sachs gagnait 1,20% dans l'après-midi.

Marc Angrand et Tangi Salaün pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...