Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La zone euro réduit son déficit en 2011, mais augmente sa dette

Marché : La zone euro réduit son déficit en 2011, mais augmente sa dette

La zone euro réduit son déficit en 2011, mais augmente sa detteLa zone euro réduit son déficit en 2011, mais augmente sa dette

BRUXELLES (Reuters) - Le déficit budgétaire consolidé des 17 pays membres de la zone euro a fortement diminué en 2011, à 4,1% du produit intérieur brut (PIB) contre 6,2% en 2010 mais, parallèlement, le montant de la dette publique a augmenté pour atteindre 87,3% du PIB en 2011 contre 85,4% en 2010, selon les chiffres publiés lundi par le bureau des statistiques de l'Union européenne (Eurostat).

L'Allemagne, première puissance économique de la zone euro, a fortement réduit son déficit budgétaire, tombé à 0,8% du PIB en 2011 contre 4,1% en 2010. Le niveau de sa dette est revenu a 80,5% du PIB en 2011 contre 82,5% l'année précédente.

L'Irlande a considérablement diminué son endettement budgétaire passant de 30,9% en 2010, ratio qui s'expliquait par des dépenses exceptionnelles dans le cadre du sauvetage de son système bancaire, à 13,4% en 2011. Sa dette publique a toutefois fortement augmenté, passant de 92,2% du PIB en 2010 à 106,4% en 2011.

Pays le plus endetté d'Europe avec un taux d'endettement de 170,6%, la Grèce a réduit son déficit budgétaire qui a atteint en 2011 9,4% contre 10,7% en 2010 et 15,6% en 2009.

L'Espagne a peu réduit son déficit budgétaire, qui est passé de 9,7% en 2010 à 9,4% en 2011. Cette faible réduction est principalement due à la recapitalisation par l'Etat de trois banques régionales, selon Eurostat.

Le niveau de la dette espagnole est resté modéré à 69,3% du PIB en 2011 contre 61,5% en 2010.

Le déficit budgétaire italien a diminué, passant de 4,5% du PIB en 2010 à 3,9% en 2011 mais la dette publique a légèrement augmenté pour atteindre 120,7% du PIB en 2011 contre 119,2% l'année précédente.

Le Portugal a divisé par deux le niveau de son déficit budgétaire, qui est passé de 9,8% du PIB en 2010 à 4,4% en 2011, mais, sa dette publique a fortement augmenté pour atteindre 108,1% du PIB en 2011 contre 93,5% en 2010.

Jan Strupczewski, Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI