Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : La production industrielle reste bien orientée

Marché : La production industrielle reste bien orientée

La production industrielle reste bien orientéeLa production industrielle reste bien orientée

par Marc Angrand

PARIS (Reuters) - Après le coup de froid du mois de décembre, l'industrie française a bien entamé l'année 2011, sa production progressant de 1,0% en janvier, ce qui conforte le gouvernement dans sa prévision d'une accélération de la croissance au premier trimestre.

La hausse de la production industrielle est deux fois supérieure aux attentes puisque 19 économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,5%. Leurs estimations s'échelonnaient de -0,2% à +1,9%.

La production manufacturière, c'est-à-dire hors énergie mais en incluant l'agroalimentaire, a augmenté de 1,8% en janvier après un recul de 0,2% le mois précédent.

Cette nette hausse de la production manufacturière en janvier est liée en particulier à l'activité du secteur des biens intermédiaires, "en lien notamment avec le rebond de la demande de la construction après le creux de décembre lié aux conditions climatiques", explique l'Insee.

Le froid et les chutes de neige du mois de décembre avaient fortement ralenti l'activité de la construction tout en favorisant la consommation d'électricité et d'hydrocarbures, un mouvement qui s'est inversé en janvier.

L'activité de la construction a ainsi rebondi de 7,9% en janvier alors que la production d'énergie retombait de 4,0%.

Dans l'automobile, l'activité a progressé de 1,5% en janvier, premier mois durant lequel le secteur a été privé de la prime à la casse. La production du secteur devrait toutefois rester soutenue pendant plusieurs mois par les nombreuses commandes enregistrées au cours des dernières semaines du dispositif.

RETOUR PROBABLE AU RYTHME DE CROISIÈRE

Point fort du mois de janvier, la production de biens intermédiaires affiche une hausse de 4,4% sur un mois, après un repli de 1,5% en décembre.

Les données des trois derniers mois (novembre-janvier), qui "lissent" l'impact ponctuel des conditions climatiques, montrent une hausse de 2,0% de la production manufacturière et de 2,2% de la production industrielle par rapport au trimestre précédent.

La ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, Christine Lagarde, s'est félicitée du chiffre annoncé jeudi par l'Insee qui, selon elle, "confirme le rebond marqué de l'économie française depuis la fin de l'année 2010".

"Il conforte ainsi sa prévision d'une accélération du PIB au premier trimestre 2011", ajoute-t-elle.

Le gouvernement prévoit une croissance de 2,0% de l'économie française cette année après +1,5% en 2010. Pour le seul premier trimestre, la Banque de France a confirmé mardi sa prévision d'une expansion de 0,8%, qui marquerait une nette accélération après celle de 0,3% annoncé pour les trois derniers mois de l'an dernier.

Ce pronostic optimiste s'appuie entre autres sur les dernières enquêtes auprès des chefs d'entreprise, qui montrent une poursuite de la croissance de l'activité.

Les mois qui viennent pourraient toutefois voir cette tendance s'atténuer, estiment plusieurs économistes.

"Une reprise s'opère toujours en deux phases: un rebond technique d'abord, un retour au rythme de croisière ensuite", a expliqué à Reuters Laurence Boone, économiste de Barclays Capital. "Et les enquêtes montrent que les entreprises s'attendent à revenir à un rythme de croisière."

"La reconstitution des stocks ne s'est toujours pas faite, le taux d'utilisation des capacités de production continue d'augmenter régulièrement. Donc même si le rythme de l'augmentation peut devenir un peu plus calme que ce qu'on observe actuellement, on restera sur une tendance positive."

La production industrielle française reste en retrait de 11% sur son niveau du début 2008, avant l'éclatement de la crise financière, rappelle-t-elle toutefois.

édité par Patrick Vignal

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...